Revue de presse de l’Estuaire

Vous trouverez ci-dessous la revue de presse produite quotidiennement par le Service Informations Economiques de la CCI Seine Estuaire concernant l’actualité des territoires du Havre, du pays de Caux et du pays d’Auge.
Contact: CCI Seine Estuaire – Service Informations Economiques – documentation@seine-estuaire.cci.fr

 

VIE DES ENTREPRISES
Normandie. L'équipe de France de l'export

Le Ministre des Affaires étrangères a assisté à Caen à la signature du partenariat entre Business France, l'ADN, la CCI Normandie, les services de l'Etat. Les signataires mettent en commun leus expertises, leurs moyens pour accompagner les entreprises à l'international. En janvier dernier, le guichet unique Accélérateur Export a été mis en place en Normandie. Depuis, 125 entreprises ont bénéficié du service, dont la moitié ne sont pas ''des exportateurs confirmés".

La Chronique de Normandie - p.1

24/09/2018

VIE LOCALE
Le Havre. Voie verte en entrée de ville

Le boulevard Winston-Churchill a été retenu comme site finaliste du concours des Victoires du Paysage pour la qualité de sa requalification paysagère. Jean-Marc L’Anton, l'architecte paysagiste qui a aménagé l’entrée de ville, a présenté son travail au jury du concours national. Les résultats du concours sont attendus le 6 décembre prochain. A noter, la troisième et dernière tranche des travaux de l'entrée de ville, entre Dresser et la CCI, est inscrite au prochain mandat. Elle devrait s'achever en 2022. En moyenne, chaque tranche de la requalification de l’entrée de ville représente une charge de 20 M d'euros.

Paris-Normandie - p.3 - MARAINE Marie-Ange

22/09/2018

VIE LOCALE
Livarot. Graindorge veut se lancer dans les glaces

Anne-Sophie Renault, la responsable du Village Graindorge, dresse le bilan de la saison « Au 18 septembre dernier, nous en étions à 53 000 visiteurs pour cette année. C’est 2% de moins que l’an dernier. Nous avons un déficit de 900 touristes en juillet dernier, sans doute à cause de la canicule ». Le compteur de passage, installé dans une salle de visite, ne prend pas en compte les touristes qui viennent uniquement à la boutique ou dans le hall d’exposition. Une progression est constatée dans l’accueil des groupes. Pour renforcer son attractivité, la fromagerie multiplie les initiatives. Elle va lancer un partenariat avec le fabricant de glaces artisanales Eric Ribot (Garnetôt). La fromagerie est la 2e entreprise la plus visitée de Normandie derrière la Bénédictine de Fécamp (110 000 entrées).

Ouest-France - np

22/09/2018

VIE LOCALE
Deauville. Résidence des Arts: 80 logements livrés en 2019

Vendredi, la première pierre de la Résidence des Arts a été posée. Située derrière le futur pôle des Franciscaines, la résidence offrira 80 logements (du T2 au T4) déjà vendus à 85%, selon le promoteur. La livraison est prévue au 2eme trimestre 2019.

ouest-france.fr - np - DELEPINE Louise

21/09/2018

VIE LOCALE
Lillebonne. Projets urbains : les avancées de la rentrée

Réuni jeudi soir, le conseil municipal de Lillebonne a délibéré sur de nombreux points. Dans le cadre du programme de requalification de la D 173 (Bolbec-Lillebonne - Gravenchon) la réalisation d’une aire de covoiturage (13 places) rue de la Bossaye est décidée. Le coût estimé de l'opération est de 55 260 euros (HT). La Ville poursuit ses échanges avec le bailleur Logéal pour des travaux sur des logements rue Saint-Exupéry, le conseil a voté un accord de principe sur la garantie de la Ville pour le remboursement du prêt contracté par le bailleur (8,4 M d'euros).

Paris-Normandie - p.17 - ROUXEL Arnaud

22/09/2018

VIE LOCALE
Lisieux. Des commerces bientôt ouverts à la périphérie de la ville

Le Parc de Lisieux, le centre commercial situé à côté de Décathlon dans la zone de la Galoterie, ouvre partiellement mercredi. Il sera composé de plusieurs boutiques, Gifi, Coiff and Co et Maison de la literie, et de deux enseignes actuellement situées en centre-ville : Darty et la Générale d’optique. Gifi est le premier magasin à ouvrir, Jenifer Lethorey responsable adjointe explique « Nous terminons l’aménagement. Pour l’ouverture, trois personnes renforceront l’équipe de vendeurs pendant le premier mois ». L'ouverture de Darty est annoncée pour le 10 décembre. D'autres projets sont annoncés en périphérie avec l'extension de Leclerc, la CDAC doit également se prononcer sur un autre projet situé entre Leclerc et Distri Center.

ouest-france.fr - np

23/09/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Pont-l'Evêque. Le Plan local d’urbanisme a attiré près de 200 personnes

Marine Degardin du cabinet d’études VE 2A a présenté jeudi aux habitants le document «Le Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi) est un document qui fixe les projets du territoire pour les 10 à 15 ans». L’étude présentée prend en compte les 45 communes de l’intercom, dont les dix nouvelles depuis le 1er janvier. La création de 160 logements est prévue par an : 40% à Pont-l’Evêque, 30% dans des communes ayant un secteur marchand, 22% dans les villages à conforter et 8% dans ceux qui sont à préserver. « Le PLUi doit être approuvé au début de 2020 » rappelait Hubert Courseaux président de Blangy-Pont-l’Evêque intercom.

Ouest-France - np

24/09/2018

DEVELOPPEMENT DES FILIERES ET DES SECTEURS
Dieppe-Le Tréport. Eolien. Place aux enquêtes publiques

Le projet de parc éolien au large de Dieppe-Le Tréport entrera bientôt dans une nouvelle phase, décisive, avec les enquêtes publiques. Deux enquêtes publiques simultanées se dérouleront du mardi 16 octobre au jeudi 29 novembre : la première porte sur le projet de parc porté par la société Éoliennes en mer Dieppe-Le Tréport, la seconde sur le projet de raccordement porté par la société Réseau de transport d’électricité (RTE). Le parc éolien envisagé est composé de 62 éoliennes (8 MW chacune) fournies par Siemens-Gamesa, qui prévoit la construction de deux usines au Havre.

Paris-Normandie - p.35

24/09/2018

VIE LOCALE
LH Territoire positif

Les 28 et 29 septembre, Le Havre accueille la 7e édition du LH Forum rebaptisé rendez-vous international des villes et des territoires positifs. 70 invités sont attendus. La journée du jeudi 27 septembre sera réservée aux écoliers, collégiens et lycéens et l’ouverture au grand public aura lieu le vendredi 28 pour deux journées d’échanges et de débats dans le cadre du Volcan et de la bibliothèque Niemeyer. Parmi les témoins attendus : Brice Canaud engagé dans le projet de réhabilitation du hangar zéro quai de Saône au Havre « Il s’agit d’un laboratoire de la transition écologique. (...) », Redah Boudjemah, responsable de l’antenne havraise de Positive Planet.

Paris-Normandie - p.14 - PRETEUX Christophe

22/09/2018

http://positiveplanet.ngo/lh-forum-2018

VIE LOCALE
Deauville. 8 millions de travaux aux services techniques

Le conseil municipal de Deauville a voté pour une refonte totale des services techniques de la Ville. Le coût total de l'opération est estimé à 8,1 millions d'euros. Les travaux vont se décomposer en quatre tranches, la Ville envisage de vendre 2 722 m² de terrain situés près du giratoire « pour financer partiellement le coût de cette opération ». Les travaux ne devraient pas débuter avant le 2eme semestre 2020.

Ouest-France - np - PRINTEMPS Corinne

21/09/2018

VIE LOCALE
Port-Jérôme-sur-Seine. L’îlot Rubano inauguré

L'îlot Rubano a été inauguré la semaine dernière à Port-Jérôme-sur-Seine. Il offre un ensemble de 29 logements (du T2 au T5) et trois commerces en rez-de-chaussée, aux normandes BBC (bâtiment basse consommation). Le chantier aura coûté au total près de 4 millions d’euros. Prochainement, de nouveaux travaux sont prévus : la réhabilitation début 2019 de 32 logements des immeubles Oléron et Ouessant, ou celle de 95 logements du Square de Street en 2021, pour 1,7 million d'euros.

Paris-Normandie - p.15

21/09/2018

VIE LOCALE
Le Havre. Consommer local, ils y croient !

La CCI Seine Estuaire va lancer lundi une grande campagne de communication visant à promouvoir le commerce de proximité. Le slogan «Consommer 5 commerçants et artisans par jour, c’est bon pour moi et pour ma ville!» s'affichera sur 90 panneaux publicitaires de l’agglomération ainsi que sur les écrans digitaux à l’entrée du Havre, sur les vitrines des 650 Ambassadeurs du Commerce. La démarche sera complétée par des messages publicitaires presse et radio, et une opération ''street-marketing'' sera menée dimanche 30 septembre à l'occasion de Saint-Vincent Piéton. Pour L Lassarat présidente de la CCI Seine Estuaire, consommer local «non seulement cela contribue à faire vivre une ville, à la rendre plus attractive, mais c’est tout un écosystème qui, en plus, se met en place: économique, vecteur d’emploi et créateur de lien social ».

Paris-Normandie - p.4 - GOUEL Stéphane

21/09/2018

VIE DES ENTREPRISES
Offensive de charme pour l’homme qui valait cinquante-sept milliards

Depuis début 2018, Guillaume Boudy est secrétaire général pour l’investissement (SGPI). Rattaché au Premier ministre, il a la charge du Grand Plan d’investissement multi-milliardaire ( 57 milliards d'euros sur la durée du quinquennat, dont 10 pour les collectivités) qui prend le relais du PIA3 réintégré dans son périmètre. En visite en Normandie durant deux jours, il s'est notamment vu présenter les deux programmes TIGA (Territoires d’innovation de grande ambition) portés par la Métropole rouennaise et la Codah. « Nous avons montré que notre région était une terre d’expérimentation, qu’elle était capable d’audace et qu’elle parlait d’une voix unanime. Il n’en reste pas moins qu’il va falloir se battre » commentait la préfète F Buccio.

paris-normandie.fr - np

21/09/2018

VIE DES ENTREPRISES
France. Estuaire. Des réformes nécessaires

Entretien avec le président du Medef Seine Estuaire. Présent fin août aux Universités d'été du Medef, il revient sur l'actualité de la rentrée. Après l'élection du nouveau président du Medef (Geoffroy Roux de Bezieux), A Adam explique "La nouvelle gouvernance du Medef sera plus orientée vers les territoires et donc plus à l'écoute du terrain (...). C'est une bonne chose car on voit les métropoles économiques grossir en France. C'est le cas au Havre et plus généralement en Normandie". Il plaide pour des réformes menées à leur terme. Interrogé sur la conjoncture locale, A Adam estime "L'économie havraise est dans une période décisive. (...) Si les investissements d'infrastructures ne sont pas faits dans les délais les plus courts, notre économie stagnera. Il faut développer le port. (...)".

Paris-Normandie - p.3 - HAUGUEL François

21/09/2018

JEUNES, EMPLOI ET FORMATION
Caux Vallée de Seine. Des chantiers pour favoriser le retour à l’emploi

L’an passé, la cellule pilotée pour la structure intercommunale Caux Seine développement par Marie-Laure Motte a suivi 34 marchés publics. Son objet est simple : veiller à la bonne mise en pratique des clauses d’insertion (également nommées clauses sociales) figurant dans les appels d’offres lancés par l’intercommunalité, mais aussi par les communes de son territoire. Ces clauses visent à favoriser le retour à l'emploi d’un public en difficulté. Les chiffres sont encourageants : en 2017, 43 432 heures ont été effectuées par 101 personnes, dans le cadre de 120 contrats paraphées.

Paris-Normandie - p.15

21/09/2018

VIE LOCALE
Bilan démographique 2017 : la population normande stoppe sa progression

Au 1er janvier 2018, la Normandie compte 3 342 467 habitants, elle se situe au 9eme rang des régions françaises. Après plusieurs années où elle a connu une légère croissance de sa population, la région a perdu 155 habitants entre 2017 et 2018. Le solde naturel recule fortement en raison de la baisse des naissances, il ne compense plus le solde migratoire.

Insee Normandie - 4 p.

20/09/2018

TRANSPORT ET MOBILITE
Normandie. Cet été, Flixbus a fait le plein

Flixbus vient de dresser son bilan estival en Normandie. L'opérateur constate une hausse moyenne de près de 60% du nombre de passagers transportés dans la région, par rapport à l'été 2017. Les plus fortes progressions de passagers ont été enregistrées à Caen (+120%), Etretat et Caen (+100%).

Paris-Normandie - p.19

19/09/2018

TRANSPORT ET MOBILITE
Le Havre. Des stagiaires venus du monde entier

Organisée par l'Iper avec Haropa sous l'égide de l'OMI, la 32e édition de la formation supérieure à l'exploitation et à la gestion des ports vient de s'ouvrir. Jusqu'au 12 octobre, le séminaire réunit 20 cadres portuaires venus de 19 pays émergents.

Paris-Normandie - p.5

19/09/2018

VIE LOCALE
Blangy-Pont l'Evêque Intercom. Bilan satisfaisant pour l’office de tourisme

Hubert Courseaux, président de Blangy Pontl’Evêque Intercom, Fabien Salvetat, directeur général délégué de l’Agence d’attractivité et Sylvie Monsaint directrice de l’office de tourisme ont récemment présenté le bilan de la saison touristique. « Pour notre territoire, c’est un bilan satisfaisant. Août a été le plus intense et a été à la hauteur des attentes de nos professionnels (...) ». 27 010 personnes ont franchi les portes de l'office de tourisme. F Salvetat détaille les tendances : confirmation de la tendance estivale pour les courts séjours, les réservations de dernière minute « (...) Nos hébergeurs s’adaptent. Le phénomène Airbnb pénalise nos hôteliers ».

Ouest-France - np

20/09/2018

VIE LOCALE
Dives-sur-Mer. La résidence Domitys comptera 118 logements

Sortie de terre récemment, la résidence Domitys Les Safrans propose, d’ores et déjà, des visites d’appartements témoins. «L’ouverture se fera au cours du mois de mars 2019», explique Tiphaine Leservoisier, qui fut en sera la directrice. Destinée aux seniors, cette résidence de 118 logements (du studio au F3) offrira une vaste gamme de services.

Ouest-France - np

20/09/2018

VIE DES ENTREPRISES
Fécamp. Après la liqueur, le recyclage

L’information sera officialisée vendredi 28 septembre, à Tourville-les-Ifs, par la direction de Morphosis, l’entreprise havraise qui a racheté l’ancienne usine Bacardi-Bénédictine, ainsi que par les élus de l’agglo Fécamp Caux littoral et de la commune. Dans deux mois, le site, inoccupé depuis plus de dix ans, va revivre. Spécialisée dans le recyclage de déchets électroniques, Morphosis qui emploie une cinquantaine de salariés s'installera en novembre. D’ici 2025, une centaine d’embauches sont prévues. « Grâce à l’implantation de la société à Tourville-les-Ifs et à des investissements de plus de 5 Millions d’euros, le site de la Bénédictine deviendra le plus gros site de traitement de cartes électroniques en France. (...) » annonce sa direction dans un communiqué de presse.

Paris-Normandie - p.12 - GESQUIERE Sylvie

20/09/2018

VIE DES ENTREPRISES
Saint-Vigor d'Ymonville. Près du Havre, Etarès se lance dans la commercialisation de déchets inertes valorisés

Au terme de recherches menées depuis 2016, Etarès, l’écocentre de valorisation et de stockage, vient d’annoncer à ses clients (collectivités territoriales, entreprises du BTP, artisans...) que les camions bennes y déposant des matériaux inertes (gravats...) sur son site de Saint-Vigor-d’Ymonville pourraient désormais repartir chargés. Les déchets inertes ultimes font l'objet d'une valorisation, voire de traitements complémentaires en fonction des demandes des acheteurs. Pour David Gambier, directeur général d’Etarès,«(...) Cette activité de valorisation s’inscrit aussi bien dans le concept d’écologie industrielle que dans la transition énergétique. ». Etarès se fixe pour objectif de produire 150 000 tonnes de matériaux valorisés par an.

paris-normandie.fr - np

20/09/2018

VIE DES ENTREPRISES
Christiane Vulvert. Conseillre régionale

Portrait. Christiane Vulvert conseillère régionale est à l'origine du dispositif ARME (anticipation, redressement, mutations économiques) mis en place à l'été 2016 pour aider les entreprises en difficultés. Depuis, plus de 600 entreprises ont été accompagnées par une équipe de cinq personnes. Avec un taux de succès de 95% "confirmé par les banques" selon l'équipe.

La Lettre EcoNormandie - p.6

14/09/2018

TRANSPORT ET MOBILITE
La Région Normandie met la pression sur l’État pour les ports de l’axe Seine

Le président de la Région a dressé hier au MIN de Rouen un point d'étape de la politique maritime et portuaire de la Normandie, devant une centaine de professionnels. Hervé Morin a réitéré les attentes vis à vis de l'Etat sur plusieurs investissements "vitaux", avec en premier lieu l'accès direct de la Seine à Port 2000. D’ici fin octobre, le dossier de la chatière doit être déposé sur le bureau de la Commission européenne pour obtenir des financements. Le projet est estimé à 125 M d'euros, la Région s'est engagée à le financer intégralement (après déduction des subventions communautaires). Autre sujet évoqué : l’autorité portuaire de l’axe Seine. Le Premier ministre doit annoncer les arbitrages lors du prochain CIMER (Comité interministériel de la Mer), la fusion des trois ports semble envisagée. La question du siège de la future "structure chapeau" est posée.

Paris-Normandie - p.21

19/09/2018

VIE LOCALE
Lisieux. Le projet de multiplexe à nouveau à l’ordre du jour

Lundi à l'occasion d'un point sur les dossiers de la ville, le maire de Lisieux a annoncé la relance du dossier du multiplexe. « Le multiplexe entrera dans le programme Action coeur de ville ». Le sujet sera évoqué lors du prochain conseil municipal, le 25 septembre.

ouest-france.fr - np - CAGNARD-BUDIMAN Daphné

17/09/2018

VIE LOCALE
Environnement : Sainte-Adresse passe au vert

Hubert Dejean-de-la-Batie accélère les décisions en faveur du développement durable dans sa commune. La ville n'achètera plus d’électricité qui ne soit pas issue de la filière renouvelable ; la centrale photovoltaïque installée sur les toits de l’école Antoine-Lagarde va voir sa surface doublée. Le maire de Sainte-Adresse est également vice-président de la région chargé de l’Environnement et vice-président de la Codah en charge de l’innovation, il s’intéresse de près à l’expérimentation d’une navette électrique autonome « Cette navette pourrait relier le terminal croisières à la pointe de Floride au cap de la Hève (...) ».

Paris-Normandie - p.11 - PRETEUX Christophe

19/09/2018

VIE LOCALE
Le Havre. Un équipement entièrement rénové

La ville du Havre va engager un important programme de travaux - montant estimé 1,84 million d'euros - pour rénover la piscine Edouard-Thomas. Les travaux doivent débuter en février 2019, la réouverture de l'équipement est prévue en janvier 2020.

Paris-Normandie - p.4 - GOUEL Stéphane

19/09/2018

VIE DES ENTREPRISES
Lisieux. Entreprises: « Nous n’arrivons pas à recruter »

Lundi, Sophie Gaugain, première vice-présidente de la Région en charge du développement économique, a rencontré une centaine de chefs d’entreprise de l’agglomération. A cette occasion, les dispositifs d’aides aux entreprises mis en place par l’Agence de développement pour la Normandie ont été présentés. « Nous voulons être des facilitateurs de projets » rappelait S Gaugain. François Aubey, président de l’agglomération Lisieux-Normandie a dressé un état des lieux chiffré « Dans l’Agglomération, on compte 28 500 emplois au sein de 6 600 établissements. 4 500 entreprises n’ont pas de salarié, 1 700 ont 1 à 9 salariés, et 67 entreprises emploient plus de 50 salariés. (...) ». Les chefs d'entreprise présents ont fait état de difficultés pour recruter, ils évoquent également la question des mobilités sur le territoire.

Ouest-France - np - CAGNARD-BUDIMAN Daphné

19/09/2018

TRANSPORT ET MOBILITE
Normandie. Coupure de courant

Hubert Dejean envisage de mettre fin au dispositif IDEE « Aide à la Mobilité Durable ». Initié par N Mayer-Rossignol alors à la tête de la région Haute-Normandie, il aidait financièrement les particuliers dans leur acquisition d'un véhicule électrique et les collectivités dans l'installation des bornes de recharge.

La Lettre EcoNormandie - p.1

14/09/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Agglo Lisieux Normandie : les dossiers de la rentrée

Jeudi dernier, le président de l’agglomération Lisieux Normandie a fait le tour des grands dossiers en cours. Plusieurs chantiers devraient être livrés prochainement. Le pôle de santé de Lisieux boulevard Sainte-Anne sera livré fin 2018-début 2019. Celui de Mézidon-Canon devrait accueillir deux jeunes médecins début 2019. Fin janvier 2019, la maison petite enfance de Mézidon sera livrée. Le projet de pépinière d'entreprises sur la friche Sanchez avance, la dalle devrait être dépolluée d'ici la fin de l'année et la pose de la première pierre est espérée avant l'été 2019. Des réflexions sont en cours sur la piscine de Saint-Pierre-en-Auge, sur le regroupement sur un seul site des équipes de Lisieux Normandie.

Ouest-France - np - CAGNARD-BUDIMAN Daphné

14/09/2018

DEVELOPPEMENT DES FILIERES ET DES SECTEURS
Normandie. Les collectivités devraient dépenser davantage en 2018

Les dépenses des collectivités locales normandes sont en progression de 3% en 2017, soit ''un plus'' de 51 M d'euros pour les entreprises du secteur. Cette augmentation des dépenses, après trois années de baisse, profite surtout aux entreprises de travaux publics (+5%). Les prévisions pour 2018 sont bien orientées, les dépenses prévisionnelles inscrites aux budgets primitifs des collectivités sont en hausse (+13% pour le bâtiment, + 10% pour les TP).

La Chronique de Normandie - pp.3-4

17/09/2018

VIE LOCALE
Un nouvel escape game tout public sur les traces d'un célèbre corsaire du Havre

Depuis juin dernier, l'escape game « 60 minutes LH » propose de partir sur les traces de Michel Dubocage de Bléville, un havrais navigateur et corsaire. Deux salles de jeu, pouvant accueillir de deux à six personnes, proposent le même scénario. Une autre développe une intrigue différente. Une troisième énigme est à venir. Les trois entrepreneurs misent sur l'adaptabilité « Nous sommes pour l’instant, sur la région, la seule salle jouable pour les enfants à partir de 7 ans. Seule la présence d’un adulte est requise pour les enfants jusqu’à 12 ans. ». Ils proposent également un espace restauration et une salle de conférence.

La Chronique de Normandie - np

17/09/2018

http://https://actu.fr/normandie/havre_76351/un-nouvel-escape-game-tout-public-sur-traces-dun-celebre-corsaire-havre_18446801.html

DEVELOPPEMENT DES FILIERES ET DES SECTEURS
Normandie. La course de fond de l'éolien

Une réunion consacrée aux opportunités économiques du parc éolien offshore de Dieppe-Le Tréport se tiendra au Havre (CHCI) le 26 septembre. L'entreprise Siemens-Gamesa sera présente. L'enquête publique relative au parc éolien doit démarrer le 16 octobre, en avance sur le calendrier prévu. A Verbecke délégué régional d'EDF espère en outre pour novembre un avis du Conseil d'Etat sur les recours engagés contre deux autres projets, Fécamp et Courseulles.

La Chronique de Normandie - p.3

17/09/2018

VIE LOCALE
Tourisme. Deauville boucle sa saison d’été en trombe

La directrice de l’office de tourisme intercommunal du territoire de Deauville dresse le bilan de la saison estivale. Les quatre bureaux d’informations touristiques ( Deauville, Villers-sur-Mer, Villerville et Touques ) enregistrent des chiffres en hausse, le nombre de visiteurs renseignés progresse de 11 % par rapport à 2017 (55 000 visiteurs renseignés comptabilisés en 2017). La clientèle étrangère était présente (Belgique, Allemagne, Grande-Bretagne, Pays-Bas, Italie et Espagne..) « (...) On observe une poussée d’une clientèle émergente. Des touristes du Moyen-Orient ou des Indiens, pour donner un autre exemple, ne se renseignent pas dans les offices mais téléchargent les applications sur leur smartphone.(...) ». Du côté de l'hôtellerie, N Garcia évoque également un bon bilan « (...) On frôle d’ores et déjà les 75 % de taux d’occupation, lorsque l’an passé, en toute fin de saison, nous étions à 65 %. ».

paris-normandie.fr - np - URSET Marie-Christine

18/09/2018

VIE LOCALE
Honfleur. Deux nouvelles enseignes au village des Marques

Lobster & Co (enseigne spécialisée dans le homard et les produits de la mer) et Keddo (chaussures pour femmes) sont annoncés à Honfleur. Leur implantation portera à 34 le nombre de boutiques.

Paris-Normandie - p.22

18/09/2018

VIE LOCALE
Le Havre. Chambres avec vue sur la pelouse

Depuis hier soir, le stade Océane propose des prestations hôtelières de standing avec vue sur le terrain. Vingt chambres (de 35 m à 50 m²) avec vue sur la pelouse, dont deux suites, ont été aménagées au second étage du stade à l'emplacement des loges. Les soirs de matches, les chambres pourront redevenir loges grâce à un mobilier pensé pour être rangé dans un simple placard, sans quitter la pièce. Vincent Volpe président du HAC Football est à l'origine du projet, inspiré de l'exemple anglais. Le montant de l'opération reste inconnu. D'autres projets sont en cours ou à venir. Lancé cet été, le chantier du centre d’entraînement se poursuit, les trois terrains seront livrés au printemps 2019 et un nouveau restaurant de type « sports bar & grill » (350 couverts) doit également voir le jour. Plus tard dans l'année, l’ensemble pourrait se voir adjoindre un centre médical.

Paris-Normandie - p.4 - FREBOU Christophe

18/09/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Le Havre. Un parvis pour l'armateur

Les travaux se poursuivent quai de Southampton. Fermé tout l'été à la circulation, le pont Paul-Denis a rouvert le 3 septembre. Il offre deux voies dans le sens ouest-est, une seule dans l'autre sens, deux trottoirs ont été aménagés de part et d'autre du pont. En aval du pont, un carrefour à feux a vu le jour, pour sécuriser la circulation piétonne. Sur le pont, une rampe en pente douce doit encore voir le jour pour rejoindre notamment le marché aux poissons. Les nouvelles pelouses aménagées et l'esplanade (25 000 m2 au total) seront ouvertes en novembre prochain. Entamée en juillet, la deuxième tranche de travaux au pied des immeubles devrait être visible "avant l'été 2019".

Paris-Normandie - p.2 - GOUEL Stéphane

18/09/2018

TRANSPORT ET MOBILITE
Edouard Philippe cogite sur une refonte du modèle économique des ports

Selon "La Lettre A" du 7 septembre, le Premier Ministre aurait demandé à un groupe de quatre fonctionnaires de réfléchir à une refonte du modèle économique des ports français. Le rapport est attendu à l'automne. Selon l'auteur de l'article, « Leurs préconisations pourraient conduire à inclure le dragage dans les dépenses régaliennes, tandis que la mission et l'investissement des ports seraient réorientés vers les services ». D'autres annonces sont attendues, notamment sur la gouvernance des ports, E Philippe envisagerait une fusion des trois ports de l'axe Seine. Ces réflexions interviennent à quelques mois de la fin des mandats d'Hervé Martel au GPMH (mars 2019) et de Nicolas Occis au GPMR (février 2019).

La Lettre EcoNormandie - p.2

14/09/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Retour â la case départ pour la SHEMA

Selon La Lettre ecoNormandie, la Région Normandie renonce à créer la Société de Développement Normandie pour assurer le portage immobilier de grands projets industriels de l'axe Seine. La Shema sera en charge de cette mission.

La Lettre EcoNormandie - p.1

14/09/2018

TRANSPORT ET MOBILITE
Bel été à l'aéroport de Deauville

L'aéroport de Deauville-Normandie dévoilait vendredi son bilan estival. La fréquentation est en hausse dans les tous domaines d'activité : en août, le nombre de passagers charters est en augmentation (+ 1 000 passagers), le fret de chevaux progresse avec 90 chevaux transportés contre 84 pour l'année 2017, + 1 200 passagers pour l'aviation d'affaires et privée (15 300 passagers en 2018 contre 14 100 en 2017). L'aéroport de Deauville-Normandie propose cette année 34 destinations au travers de lignes régulières, saisonnières et de vacances.

Paris-Normandie - p.35 - URSET Marie-Christine

17/09/2018

JEUNES, EMPLOI ET FORMATION
L'ENSM conforte son site du Havre

Feuille de route de l'établissement pour les cinq ans à venir, le contrat d'objectifs performance 2018-2022 de l'ENSM sera proposé à la signature du ministre en charge de la mer, ministère de tutelle de l'école, dans les prochaines semaines. Le site havrais de l'ENSM accueille le siège social, le site de Marseille accueille les trois premières années du cursus ingénieur navigant.

Paris-Normandie - p.4

17/09/2018

JEUNES, EMPLOI ET FORMATION
Le Havre.L’IFEN se réinvente en licence

Recrutés sur concours après le baccalauréat, les étudiants de l'IFEN (Institut de formation des éducateurs de Normandie) effectueront désormais un cycle d'études en 3 ans. Ils pourront prétendre à un diplôme de grade licence à la fin du cycle. L'IFEN propose deux diplômes d’éducateurs, 9 diplômes d’État et 5 certifications professionnelles pour des étudiants allant du niveau 5 au niveau 1 (BEP/CAP à bac + 5). L'établissement accueille plus de 2 000 étudiants et stagiaires.

Paris-Normandie - p.4 - MARAINE Marie-Ange

15/09/2018

VIE LOCALE
Caux Vallée de Seine. En attendant l'Armada

Nathalie Demunck directrice de Caux Seine tourisme revient la saison estivale. Elle évoque un bel été, porté par un ensemble de facteurs positifs : « Des conditions météorologiques favorables, d’abord, mais aussi des événements internationaux porteurs et un contexte national plutôt calme. ». 20 000 touristes ont arpenté le territoire entre juillet et août, soit 20 % de personnes en plus que l’an passé à la même époque. Leur profil varie peu, à 88 % des Français, Normands, Nordistes (des Hauts-de-France) et Franciliens en tête. « Nous sommes dans un tourisme de proximité. C’est une tendance nette, qui ne date pas d’hier ».

Paris-Normandie - p.17 - DIAGNE Blaise

15/09/2018

VIE DES ENTREPRISES
Normandie. 150

Cent cinquante chefs d’entreprise normands sont attendus jeudi 20 septembre à la 7e édition de la Rentrée économique et sociale des PME, dans les locaux de la CCI à Rouen. La CPME Normandie et l’AGEFOS PME Normandie se sont associés pour construire ensemble ce rendez-vous.

Paris-Normandie - p.14

17/09/2018

VIE DES ENTREPRISES
Fécamp. Entreprendre au féminin

Elles étaient 25 femmes, cheffes d’entreprise à se retrouver au Palais Bénédictine à Fécamp dans le cadre d’un « business time » (échange professionnel) que leur propose le réseau normand Femmes & Challenges de la CCI Seine Estuaire. Ce second rendez-vous leur a permis d’échanger sur le thème : « La reconversion professionnelle et la création d’entreprise, un équilibre de vie ». L’hôtesse du jour, la fécampoise Anne Tranchard, présente le réseau, son fonctionnement.

Paris-Normandie - p.9

17/09/2018

VIE DES ENTREPRISES
Lisieux. Les Caillebotis Diamond investissent 10 millions d’euros

Installée depuis 1974 à Lisieux, l’entreprise Diamond est le leader français du caillebotis métallique. Forte d’une croissance en hausse, elle a des projets d’agrandissement et vient de signer avec la communauté d’agglomération Lisieux Normandie pour un terrain de 6,6 ha à la ZAC des Hauts-de-Glos, face aux futures installations frigorifiques de la Sca Normande et à proximité d’un autre fleuron de l’économie lexovienne, Knorr Bremse. L'entreprise va déménager d’ici deux ans dans un nouveau bâtiment. Le personnel (131 personnes : 96 CDI et 35 CDD) devrait passer à 160 d’ici cinq ans. L'investissement s'élève à 10 millions d’euros.

ouest-france.fr - np - BLANCHARD-LAIZE Anne

16/09/2018

VIE DES ENTREPRISES
Normandie. Automobile et aéronautique font bon ménage

Un symposium Normandie automobile et aéronautique (NAA) était organisé conjointement par Mov’éo, le pôle de compétitivité de l’automobile en Normandie et Ile-de-France et Normandie AéroEspace en fin de semaine, à Rouen. Cinquante PME normandes fournissent des pièces à la fois au secteur aéronautique et à l’automobile. Les deux filières les invitent à être plus nombreuses.

ouest-france.fr - np - ORIOT Xavier

16/09/2018

JEUNES, EMPLOI ET FORMATION
Lillebonne. Emploi : des progrès à poursuivre

Catherine Henry, directrice de l’agence Pôle Emploi de Lillebonne depuis 2013, commente les derniers chiffres disponibles. 7073 demandeurs d’emploi toutes catégories confondues, c’est 143 personnes de moins que l’an passé à la même époque (7216 inscrits). Elle note surtout la baisse significative du nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A, à «moins 5,1%, alors qu’elle est de moins 4,3% pour la Seine-Maritime et de moins 3% pour la Normandie. Je n’ai pas le souvenir que l’on ait déjà enregistré une telle baisse.(..).»

Paris-Normandie - p.9 - DIAGNE Blaise

17/09/2018

VIE DES ENTREPRISES
Saint-Romain de Colbosc. Presto Iberica choisit BIM&Co pour modéliser ses produits

Le fabricant espagnol d'équipements sanitaires Presto Iberica a choisi l'entreprise saint-romaine BIM&Co pour modéliser une grande partie de ses produits pour le BIM (Building information modeling). BIM&Co développe des solutions pour accompagner les fabricants et entreprises de la construction dans la digitalisation des produits du bâtiment.

lejournaldesentreprises.com - np

14/09/2018

DEVELOPPEMENT DES FILIERES ET DES SECTEURS
Livarot. Le vent tourne et devient favorable à un projet éolien

Le Groupe éolien normand de Verson et Voltalia de Paris a présenté un projet éolien à la commune de Notre-Dame-de Courson pour implanter deux éoliennes. Deux autres seraient installées à Cernay. Les retombées fiscales pourraient être de l’ordre de 9 525 euros par an pour la commune Livarot-pays d’auge et 33 076 euros pour l’agglo Lisieux-Normandie. Le conseil municipal de Livarot-pays d’auge a voté favorablement pour la réalisation de l’étude de faisabilité. Il y a quelques mois, les habitants de la commune de Bellou s'étaient opposés à un projet similaire sur leur commune.

ouest-france.fr - np

13/09/2018

DEVELOPPEMENT DES FILIERES ET DES SECTEURS
Le Havre. Alban Verbecke lutte contre l'extinction des feux. En vain ?

Le délégué régional d'EDF a multiplié ces derniers mois les démarches pour faire connaître les expériences en cours à la centrale thermique du Havre, menacée de fermeture. « Le procédé permettant de faire fonctionner l'installation avec 80 % de biomasse et 20% de charbon fonctionne. Et il est sans doute possible de passer à 100 % si l'on accepte un renchérissement du prix du MW». Un gisement de combustible en circuit court (du bois déclassé d'Ile de France) a été identifié. Une autre étude est en cours, l'injection de l'excès de vapeur dans le réseau de chaleur local.

La Lettre EcoNormandie - p.5

14/09/2018

VIE DES ENTREPRISES
François Guisset, directeur de Normandie Participations : « Trop de dirigeants s'auto-limitent »

François Guisset est directeur de Normandie Participations, le fonds lancé par la Région dans l'idée d'acculturer les PME normandes au capital-risque. Deux ans après sa création, le fonds indique avoir reçu plus de 600 dossiers, il revendique une trentaine de prises de participations et quelque vingt millions d'euros d'engagements. F Guisset veut mettre l'accent sur la sensibilisation, la pédagogie auprès d'autres acteurs (collectivités, CCI,...) "pour un effet démultiplicateur" et convaincre les dirigeants ''je constate que trop de dirigeants de PME s'auto-limitent dans leurs projets de peur de perdre ou d'ouvrir leur capital. (...).".

La Lettre EcoNormandie - p.5

14/09/2018

VIE DES ENTREPRISES
Normandie. De la liquidation au rebond

Créée en 2012, l'association "60 000 rebonds" vient en aide aux entrepreneurs frappés par la liquidation de leur entreprise. L'association a ouvert en avril dernier une antenne à Rouen, "On intervient vraiment sur l'humain puisqu'il n'y a plus de société" explique P Doublet secrétaire général de l'association pour les régions Ile de France, Normandie et Centre. En 2017, 1 366 liquidations ont été prononcées en Normandie, dont 509 en Seine-Maritime.

Paris-Normandie - p.25

14/09/2018

VIE DES ENTREPRISES
Le Havre. Une colonne géante pour Marseille

Fouré-Lagadec a fabriqué pour le compte d'Inéos, quatrième groupe chimique mondial, une colonne de 50 mètres de long, d'un diamètre de 3,6 mètres. Destinée au site Inéos de Lavera (Bouches-du-Rhône), la colonne a quitté lundi le site havrais. P Mainguy responsable du département production chaudronnée de Fouré-Lagadec détaille les étapes du projet, qui a nécessité plus de dix mois de travail.

Paris-Normandie - p.6

14/09/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Les communes de Coudray-Rabut et Pont-l’Évêque vont fusionner

Les conseils municipaux de Coudray-Rabut et Pont l'Evêque ont voté en faveur de la création d'une commune nouvelle au 1er janvier 2019. Cette dernière portera le nom de Pont l'Evêque, un choix expliqué par Y Deshayes l'actuel maire "C’est un choix commun qui permet de garder dans un premier temps un nom historique identifié depuis toujours. De par son rôle au sein du Pays d’Auge mais aussi de par ses savoir-faire locaux". La commune nouvelle s'étendra sur 1300 hectares et comptera environ 4950 habitants. En 2016, une première tentative de rapprochement avait échoué.

Actu.fr - np

12/09/2018

http://https://actu.fr/normandie/pont-leveque_14514/les-communes-coudray-rabut-pont-leveque-vont-fusionner_18559928.html

VIE DES ENTREPRISES
Normandie. Le pôle TES songe à convoler mais son cœur balance

Le pôle TES (150 membres), trop petit pour espérer atteindre la taille critique européenne, a entamé des négociations en vue d'une fusion avec l'un de ses voisins. Deux hypothèses : un mariage avec le pôle ligéro-breton Images et Réseaux (250 membres) ; une fusion avec le pôle francilien Cap Digital, numéro 1 français de la spécialité avec plus d'un millier d'adhérents. Le conseil d'administration du pôle TES se réunit aujourd'hui pour une décision.

La Lettre EcoNormandie - p.5

14/09/2018

VIE DES ENTREPRISES
Le Havre. La passion de transmettre

L’association Entente des Générations pour l’Emploi et l’Entreprise reconnue d’utilité publique est née il y a 40 ans et se déploie dans toute la France. L’EGEE a pour objectif de « transmettre pour offrir les bonnes trajectoires » dans 3 domaines : l’éducation, l’emploi et l’entreprise. Leurs partenaires vont des collèges, lycées universités, CFA, Pôle Emploi, les Missions locales, AFPI, les collectivités territoriales, CCI, Medef. L’antenne du Grand Havre, regroupant, Fécamp, Lillebonne, compte une trentaine de conseillers. Dans le cadre d’un partenariat de soutien à des entreprises de la Pépinière du Vaisseau, la CCI met à disposition un local en co-usage et une salle de réunion.

Paris-Normandie - p.4

14/09/2018

JEUNES, EMPLOI ET FORMATION
Fécamp. Un mardi sous tension

Pour pallier le manque de main-d'œuvre dans certains secteurs, des rencontres sont organisées entre demandeurs d'emploi et recruteurs. Avec un contrat et une formation à la clef. L'agence Pôle Emploi de Fécamp a lancé depuis la semaine dernière un rendez-vous hebdomadaire : les mardis des offres en tension. « On a privilégié une approche davantage basée sur les compétences (la technique comme le savoir être) que sur les qualifications » explique Laurent Richardeau, responsable d'équipe. Mardi, Keolis Seine-Maritime présentait ses métiers aux demandeurs d'emploi.

Le Courrier Cauchois - p.20 - DROUET Martin

14/09/2018

VIE DES ENTREPRISES
Le blues des CCI

Les dirigeants des CCI normandes doivent se réunir d'ici la fin du mois de septembre pour évoquer les budgets et la nouvelle réduction prescrite par Bruno Le Maire.

La Lettre EcoNormandie - p.3

14/09/2018

TRANSPORT ET MOBILITE
Le Havre. Les ports français et le Brexit

Agnès Firmin-Le Bodo député du Havre a fait part mercredi de ses inquiétudes pour les ports français face au Brexit, lors de la séance des questions au gouvernement. Elle rappelait que Bruxelles envisagerait aujourd’hui de « relier directement l’Irlande au Benelux en passant au large des ports français ». Dans sa réponse, la ministre des Transports assurait de sa « mobilisation totale » pour défendre le dossier face à Bruxelles.

Paris-Normandie - p.23

13/09/2018

VIE LOCALE
Gruchet-Le-Valasse. Une étude pour contrôler l'eau

Nouveaux ponts et suppression des tunnels de la rivière, multiplication des terrains de stockage et extension du réseau de canalisation, sont les premières solutions avancées par les élus de la municipalité et de l'agglomération pour faire face aux inondations. Ces propositions font suite à des réflexions menées après l'épisode pluvieux de début juillet. A Gruchet-Le-Valasse, trois points noirs ont été identifiés, sur la rivière du commerce notamment.

Le Courrier Cauchois - p.46

14/09/2018

VIE LOCALE
Montivilliers. Un appel aux dons à la Belle Étoile

Une collecte de fonds en ligne est lancée pour venir en aide aux commerçants de la Belle Étoile qui ont tout perdu suite à l’incendie criminel perpétré dans la nuit de jeudi à vendredi. Cinq des dix commerces sont détruits, les autres sont inexploitables.

Paris-Normandie - p.12

14/09/2018

http://https://www.leetchi.com/c/collecte-de-fonds-pour-les-commercants-de-la-belle-etoile-de-montivilliers

VIE LOCALE
Fécamp. La rue Théagène Boufart redessinée

Le projet de requalification des rues Félix-Faure et Théagène-Boufart a été présenté mercredi aux riverains. La maire Marie Agnès Poussier Winsback et son adjoint chargé de l’urbanisme Gilles Cordevant, précisaient en préambule que les croquis qui allaient être présentés n’étaient que le fruit d’une réflexion sur la sécurité. Le chantier est important, puisqu’il s’étend sur près de 500 m et sera réalisé en trois parties. Les riverains seront de nouveau consultés en janvier prochain.

Paris-Normandie - p.13

14/09/2018

VIE DES ENTREPRISES
Culligan France rachète sa filiale Haute-Normandie

Culligan France a annoncé le rachat de sa filiale Haute-Normandie. «C’est la plus importante de nos concessions indépendantes.Nous sommes dans une politique de croissance tous azimuts.» explique Charles Legrand, directeur général financier en charges des acquisitions. Concrètement, elle a racheté à Philippe Louvel ses deux concessions à Rouen et au Havre. Culligan Haute-Normandie réalise un chiffre d’affaires de 5,9 M d'euros. L’équipe de soixante collaborateurs, créée et cédée par Philippe Louvel, est aujourd’hui au service de plus de 9 000 particuliers sous contrat et de 1 100 sociétés ayant opté pour une fontaine (bonbonne ou réseau).

Paris-Normandie - p.23 - RABILLER Thierry

13/09/2018

VIE LOCALE
Le Havre. Habitat, propreté urbaine et sécurité

A l'occasion du conseil de quartier Mont-Gaillard-Mare Rouge, Sandrine Cuffel, de Logeo Seine-Estuaire, a présenté un projet d’accession sociale à la propriété. Treize maisons vont être construites rue Paul-Véronèse (Mare-Rouge). Les travaux doivent démarrer en mai 2019. Luc Lemonnier, le maire, a annoncé ensuite la reprise des travaux à la cité de l’Ormaie. Les habitants se sont également exprimés sur les questions de propreté urbaine, de sécurité, sur les commerces dans le secteur de la Mare-Rouge.

Paris-Normandie - p.8

13/09/2018

VIE LOCALE
Lisieux. Les commerçants dans la rue

Près de 500 personnes, dont de très nombreux commerçants, étaient rassemblées mardi place François-Mitterrand pour manifester contre le plan de stationnement de la ville de Lisieux. Les manifestants réclamaient la gratuité du stationnement en ville. Pour Alain Provoost, gérant de de Pizza Pasta, et organisateur de la manifestation avec l’association de commerçants CAP Lisieux et l’association citoyenne Lisieux à Venir « Il faut que la gratuité s’installe à Lisieux et que l’on mette en place une zone bleue», « La zone commerciale du centre de Lisieux doit absolument être gratuite pour être à égalité de concurrence avec les zones périphériques ».

Paris-Normandie

13/09/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Luc Lemonnier, maire du Havre : « Le Havre accélère »

Entretien avec le maire du Havre et président de la Codah. Luc Lemonnier revient sur l'actualité nationale et sur les dossiers locaux. Le 7 septembre, la Commission Départementale de Coopération Intercommunale a voté la création de la Communauté urbaine du Havre, issue de la fusion de la Codah, de Caux Estuaire et de la CC de Criquetot l'Esneval. Une réunion des maires des 54 communes concernées a eu lieu mardi, L Lemonnier y dévoilait le calendrier de travail. Le conseil d'installation de la nouvelle communauté est fixé au 15 janvier 2019.

Paris-Normandie - p.20 - PRETEUX Christophe

13/09/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Caux-Seine, un réservoir d'emplois

Les Editions Héliopoles publient un guide "S'installer à Caux-Seine". L'ouvrage présente le territoire de Caux Vallée Seine (575 km2), notamment sur un plan économique.

L'Express Hors-Série - pp.74-75

13/09/2018

VIE LOCALE
Please, l’appli qui livre tout au Havre

En mai dernier, Nicolas Trilling a décidé de lancer au Havre l’application Please, déjà présente dans huit villes de France. Le concept ? Livrer à domicile. Des repas évidemment pour les restaurants qui n’ont pas envie d’investir en propre dans un système de livraison. Mais aussi d'autres produits (primeurs, boulangerie, repas...). L’application pour smartphone et le site correspondant ont déjà séduit une cinquantaine de commerçants et 3 000 utilisateurs au Havre. «Nous enregistrons 150 nouveaux téléchargements de l’application chaque semaine au Havre» se félicite Nicolas Trilling. Les commerçants fixent eux-mêmes le prix du produit ou du service livré, auquel s'ajoute le coût de la livraison (1,99 euro pour une livraison dans un rayon autour de 5 kilomètres du commerce).

Paris-Normandie - p.6 - MARAINE Marie-Ange

13/09/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Normandie. Un coup de pouce financier pour douze centres-villes

Douze villes moyennes normandes ont été retenues dans le programme de revitalisation de l’État .« Action coeur de ville », un programme doté au national de 5 milliards d’euros sur cinq ans. Alençon, Argentan, Flers, Cherbourg, Saint-Lô, Louviers, Évreux, Vernon, Lisieux, Vire, Fécamp, Dieppe.

ouest-france.fr - np

11/09/2018

VIE DES ENTREPRISES
Normandie : nomades, ils travaillent et créent dans des « tiers-lieux »

Les ''tiers lieux" fonctionnent sur le même principe que les espaces de coworking, en offrant un accueil temporaire aux professionnels (bureaux, espaces collectifs, ...), version ''publique". Une quinzaine de ces espaces bénéficient d'un soutien de la Région Normandie qui souhaite aller plus loin. « Nous visons une cinquantaine de sites. Avec un dénominateur commun : une charte qui les met en avant grâce à la qualité de leur animation, de l’accueil, de la formation. L’idée, c’est bien de créer un réseau » explique H Morin.

Paris-Normandie - p.20 - BRAUN Marc

11/09/2018

TRANSPORT ET MOBILITE
Un semestre contrasté à Fécamp

Au 1er semestre 2018, le port départemental de Fécamp un recul de 8,7 % sur ses statistiques de 2017. Son trafic global approche les 115  000  tonnes. Les entrées de pâtes à papier en raison de travaux de maintenance dans l'usine cliente sont en fort recul (-58,8 %). Une autre baisse à l'import pour les huiles destinées à Olvea est enregistrée (-34,3 %). Les granulats marins sont en revanche en hausse (32 500 tonnes) comme les bois sciés (+35 %).

Le Marin - p.15

16/08/2018

TRANSPORT ET MOBILITE
Rouen, la stratégie payante

Haropa Port de Rouen a traité 7 M de tonnes durant la campagne céréalière 2017-2018. L'activité est en hausse de 75%, après une campagne céréalière 2016-2017 difficile. La part de marché du port de Rouen est en hausse avec 44% des exportations maritimes françaises, toutes céréales confondues, pour la campagne 2017-2018 (35% l'an dernier). Ces bons résultats ont été confortés par les investissements engagés (9 millions d'euros engagés par le port sur le silo Sénalia de Grand-Couronne, 11 millions d'euros investis par Senalia pour de nouveaux outillages de chargement). Les opérateurs stratégiques de la filière ont également engagé des rapprochements favorables.

Le Journal de la Marine Marchande - pp.38-39

01/09/2018

TRANSPORT ET MOBILITE
L’État confirme la construction de la future Ligne nouvelle Paris-Normandie

La Ligne nouvelle Paris-Normandie (LNPN) verra le jour. En dévoilant hier soir l’enveloppe financière qu’elle entend consacrer aux transports, la ministre E Borne a tenté de rassurer ceux qui voyaient le projet reporté aux calendes grecques. La future ligne verra bien le jour, mais le calendrier précis n'a pas été détaillé. D'autres liaisons à grande vitesse sont confirmées : Bordeaux-Toulouse, Montpellier-Perpignan, Marseille-Nice et Roissy-Creil. La liaison ferroviaire rapide entre Lyon et Turin est également sur la feuille de route, ainsi que le projet de Canal Seine-Nord Europe destiné à développer le transport fluvial entre l’Europe du nord et l’Ile-de-France. Les travaux seront échelonnés dans le temps s’agissant de ces deux derniers projets. Sur la période 2018-2022, le gouvernement annonce des investissements pour un montant de 13,4 milliards d’euros. E Borne rencontre aujourd'hui le président de la Région Normandie. Les dossiers de la LNPN, du contournement est de Rouen devraient être évoqués. Ce mercredi, au Havre, S Gendron président de Transpod doit présenter devant des acteurs économiques havrais la solution de train à très grande vitesse (1 000 à 1 200 km par heure) développée par son entreprise. Début juillet, le projet Spacetrain (navette autonome circulant en sustentation grâce à des coussins d'air ) avait été présenté.

Paris-Normandie - p.18 - SIRET Stéphane

12/09/2018

VIE LOCALE
Le Havre. Un bel été pour le tourisme

La saison estivale n'est pas achevée mais les professionnels du tourisme évoquent une fréquentation satisfaisante, avec de nouvelles tendances. Benjamin Gentil, président de l’association des restaurants de la plage, observe une nouvelle clientèle « (...) beaucoup de Parisiens viennent maintenant (...) », sans oublier les croisiéristes qui fréquentent le centre-ville. Il note la réussite des manifestations post 500e anniversaire « (...) Que ce soit le travail de la Ville, de l’office du tourisme, de la CCI ou des Ambassadeurs du commerce, ils ont réussi à capitaliser sur un Été au Havre 2017. Et si 2019 et 2020 sont comme 2018, on pourra dire que le pari est réussi ». Bouna Diarra cofondateur de Bee Le Havre, Chagrine Froumentin de LH Concept observent eux aussi l'arrivée d'une nouvelle clientèle, outre les croisiéristes, ils accueillent « des gens de la région parisienne, des grandes villes qui viennent visiter le patrimoine». Ils notent également la régularité de la fréquentation. Pour B Diarra, « Le fait d’être dans une dynamique qui consiste à dire tous les étés il y aura des festivités, de nouvelles offres événementielles, c’est très positif pour la ville et il faut les pérenniser. (...) ».

Paris-Normandie - p.2 - GOUEL Stéphane

12/09/2018

TRANSPORT ET MOBILITE
Honfleur vise plus gros

Honfleur accueillera cette année 52 escales de paquebots et près de 35 000 passagers, et plus de 60 escales sont programmées pour 2019. La croisière représente une manne financière, les dépenses dans la ville sont estimées à 26 euros par personne, à 110 euros en incluant les excursions (Giverny, plages du débarquement, Côte fleurie..), soit une recette totale estimée à 2 500 000 euros. L’extension du quai d’accès des paquebots au port permettrait d'accueillir des navires plus gros. Françoise David, adjointe au maire au en charge du tourisme, explique « L’allongement du quai dédié à la croisière est à l’étude au Grand port maritime de Rouen. Techniquement, c’est possible mais nous sommes sur des coûts importants et, aujourd’hui, la décision revient au port de Rouen ».

Paris-Normandie - p.22 - URSET Marie-Christine

12/09/2018

VIE LOCALE
Nouvelle mouture pour le Conseil de développement Caux vallée de Seine

Jeudi dernier, la Maison de l’intercommunalité accueillait la session plénière du Conseil de développement Caux vallée de Seine nouvelle mouture. Née voilà tout juste un an, en septembre 2017, cette structure adossée à la loi NOTRe, en lien étroit avec Caux Seine agglo, poursuit un but simple : (re) connecter la société civile, dont ses membres sont issus, aux décideurs politiques du territoire. Elle dispose d'un budget (10 000 euros), d'un président, Christian Granzka, d’un bureau composé de douze membres et de membres actifs. D’ici à la fin de l’année, le bureau a décidé de se consacrer à «l’emploi et à la formation, avec un rapprochement à opérer entre le monde académique et le monde économique», et à la transition écologique.

Paris-Normandie - p.15

12/09/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Dozulé. Des travaux pour booster l’attractivité du bourg

Le chantier de réhabilitation du centre-ville a été lancé. «C’est un véritable enjeu pour le bassin de vie », estime Sophie Gaugain, la maire. Plusieurs mois de travaux qui verront la création de 70 places de stationnement, de nouveaux espaces commerciaux et la sortie de terre d’un jardin public à vocation durable sont prévus. Le coût de ce programme s’élève à 1,5 million d’euros (financement par la commune 686 142 euros, des subventions 300 000 euros obtenus de l'Etat, 348 089 euros de la Région, 184 880 euros du Département).

Ouest-France - np

12/09/2018

TRANSPORT ET MOBILITE
Le Havre : les portiques de GMP réhaussés

À compter de la mi-septembre, le manutentionnaire havrais GMP va procéder au rehaussement de 9 mètres de quatre de ses portiques à conteneurs. Les opérations seront menées par Kalmar, à l'issue des travaux, chacun des portiques affichera une hauteur sous spreader de 49 mètres. « En prenant de la hauteur, nous ne serons plus dépendants de la marée pour atteindre les conteneurs les plus hauts et devrions ainsi gagner en sécurité comme en productivité » explique GMP.

Le Marin - p.18 - AUVRAY Frédérick

06/09/2018

VIE DES ENTREPRISES
DHL Express voit toujours plus grand en Normandie

Philippe Prétat, le PDG de DHL Express France, a visité le site de Harfleur, l'un des trois sites du groupe en Normandie, le 7 septembre dernier. En 2017, le leader du transport express international a investi près de 1,5 million d’euros dans ses nouveaux locaux en Seine-Maritime. 620 000 euros ont été engagés à Harfleur. L’équipe de treize collaborateurs pilotée par Pascal Lucas, évolue sur un espace de 2 388 m² contre 460 m² auparavant. 1 300 colis sont traités du lundi au vendredi dans les installations. DHL envisage de mettre en place des livraisons à vélos au Havre, Philippe Prétat a rencontré lors de sa visite à Harfleur un prestataire local Cyclo Coursier. « Nous avons bon espoir de parvenir à un accord et de mettre en place cette livraison d’ici la fin de l’année 2018 ou début 2019.(...) »

paris-normandie.fr - np - VIMONT Fabien

07/09/2018

VIE DES ENTREPRISES
France-Normandie. ''Monsieur Investissement"

En charge du pilotage du Grand Plan d'investissement (57 milliards d'euros d'ici 2022, dont 10 pour les collectivités), Guillaume Boudy secrétaire général à l'investissement sera en visite en Normandie les 19 et 20 septembre. Une rencontre avec des chefs d'entreprise est prévue le 19 septembre au soir au Havre.

La Chronique de Normandie - p.2

10/09/2018

VIE DES ENTREPRISES
Moult-Chicheboville. Récompensée à Eurosatory, Starnav vise l'export

Starnav (7 salariés, 500 000 euros de chiffre d'affaires) a participé, aux côtés d'une quinzaine d'entreprises emmenées par Normandie AéroSpace, au salon Eurosatory 2018. Elle a reçu le prix AAT- Ingénieur général Chanson pour son système de réglage des armes "Rapace'', actuellement utilisé par les forces spéciales de l'armée française. Le dispositif a été développé en collaboration avec l'entreprise Sominex (Bayeux) pour les aspects réalisation mécanique et électronique. Starnav, qui travaille au développement d'une nouvelle version de Rapace, vise les marchés à l'export.

Le Journal des Entreprises Normandie - p.17

01/09/2018

TRANSPORT ET MOBILITE
Avec leur port 2.0, le Havre et Marseille rêvent d'égaler les géants du nord

Les ports français se dotent d'outils innovants pour fluidifier leur trafic, gagner en compétitivité. Le Havre, Marseille-Fos se sont dotés d'outils numériques (Cargo community systèm) permettant de relier les différents acteurs de la chaîne du port. «L'optimisation de la gestion des temps portuaires, la simplification administrative et réglementaire, le suivi des marchandises: c'est le grand axe de modernisation portuaire dans le monde et la France est dans la course» souligne Paul Tourret, directeur de l'Isemar. La connexion des ports à l'hinterland est fondamentale pour leur performance. Le port du Havre a aménagé un terminal multimodal, un programme de 500 millions d'euros d'investissements est annoncé pour les prochaines années autour de Port 2000. Pour P Deysine du pôle Nov@log « Le port du Havre et, pour partie, celui de Rouen peuvent encore mieux tirer profit de la zone de chalandise francilienne. C'est l'un des objectifs poursuivis par Haropa (...). Aujourd'hui plus du tiers de ce qui est consommé en Île-de-France passe par Le Havre. Le reste des importations est pour l'essentiel débarqué dans les ports du nord de l'Europe et transite ensuite par camion. Cette marge de progression est une opportunité».

lefigaro.fr - np - MALIGORNE Clémentine

15/08/2018

VIE LOCALE
L'EM Normandie s'offre une nouvelle identité

L'EM Normandie a dévoilé sa nouvelle identité à l'occasion de la rentrée. Le nouveau logo, à dominante de rouge, associe les mots Normandie et business school. La date de création de l'école (1871) est également rappelée.

Le Journal des Entreprises de Normandie - np

10/09/2018

VIE LOCALE
Le Havre. Immobilier. Du neuf à tous les étages dans la ville

Une quinzaine de programmes immobiliers neufs sont annoncés à travers la ville, avec des livraisons attendues jusqu'en 2021. Jessy Oukoloff directeur adjoint en charge de la stratégie urbaine à l’AURH (Agence d’urbanisme de la région du Havre) analyse le marché immobilier. Il souligne la rétraction récente du stock de logements neufs « Il est temps de construire si on ne veut pas que la demande soit supérieure à l’offre ». Pour F Saint-Martin adjoint au maire en charge de l'urbanisme, ces programmes neufs répondent à une demande « Certaines personnes n’achèteront jamais dans de l’ancien. D’autres veulent réaliser un investissement. (...).». Il souligne la complémentarité entre les constructions neuves et les démarches de réhabilitation. Le Salon de l'immobilier neuf se déroule du 21 au 23 septembre au Carré des Docks.

Paris-Normandie - pp.2-3 - MARAINE Marie-Ange

11/09/2018

JEUNES, EMPLOI ET FORMATION
Honfleur. 80 offres d’emploi proposées dans la logistique

Pôle Emploi propose, ce mardi, une matinée d’information aux demandeurs d’emploi mais aussi à ceux qui souhaiteraient changer de secteur d’activité, sur les métiers de la logistique. Une présentation de la situation de l'emploi (Honfleur, Lisieux, Pont-Audemer), une présentation générale des métiers de la logistique sont prévues. Le Greta viendra détailler l'offre de formation et Mme Duchemin, responsable de la plate-forme logistique Aldi, présentera de façon concrète les métiers.

Ouest-France - p.14 - PRINTEMPS Corinne

11/09/2018

VIE LOCALE
Lisieux. Près de Décathlon, les premiers magasins arrivent, Darty se prépare

Les travaux du parc commercial ( deux bâtiments de 3185 et 571 m2 , sur un terrain de 11 000 m2) situé à côté de Décathlon se terminent. Le premier des cinq magasins attendus sur cette zone, en l'occurrence Gifi, ouvre le 26 septembre. Suivront trois autres magasins dans le bâtiment de 371 m2. Darty doit s'installer avant la fin de l'année, pour les fêtes, selon le promoteur Redeim.

Le Pays d'Auge - p.34 - Julien LAGARDE

11/09/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
S.Mazzoleni, directeur de la CCPHB, est parti

Arrivé en 2013 à la suite du départ en retraite d'Alain Renouf, Stéphane Mazzoleni a quitté son poste de directeur général des services à la CCPHB (Communauté de communes du pays de Honfleur-Beuzeville) début août 2018 pour occuper celui de de directeur d'un syndicat intercommunal en charge de la gestion des déchets, dans la région caennaise. Son successeur est en cours de recrutement.

Le Pays d'Auge - p.23

11/09/2018

VIE DES ENTREPRISES
Les Rencontres normandes à Lisieux avec Michel Edouard Leclerc

Les Rencontres Normandes, initiatives des Centre Leclerc de Normandie, réunissent 205 exposants, dont une majorité (138) labellisés bio, le jeudi 20 septembre prochain au parc-expo de Lisieux. Nathalie Pommier, responsable et adhérente du Centre E. Leclerc d'Argences, qui pilote également le groupe des Alliances locales au plan national présente la manifestation « Une occasion de se faire connaître pour les producteurs. Pour les représentants des 37 magasins et 43 drives de déguster et de découvrir les produits ».

Le Pays d'Auge - p.8

11/09/2018

VIE DES ENTREPRISES
Le Havre. Gardet & de Bezenac au chevet du Britannica Hav

L'entreprise Gardet & de Bezenac, spécialisée dans le démantèlement naval, est en charge de la déconstruction de l'épave du Britannica Hav. Le cargo de 800 tonnes et de 82 mètres de long a été remorqué et arrimé au quai de stationnement de l'entreprise au Havre.

Le Journal des Entreprises 5 Jours en Régions - p.6

10/09/2018

VIE DES ENTREPRISES
Port-Jérôme sur Seine. En bref

Un panache de fumée noire était visible dimanche à Gravenchon, au-dessus de la plate-forme pétrochimique d’ExxonMobil. Sur le site internet Allo Industrie, l'entreprise précise que ce dégagement est lié à l'instabilité du vapocraqueur.

Paris-Normandie - p.12

11/09/2018

DEVELOPPEMENT DES FILIERES ET DES SECTEURS
Coquilles Saint-Jacques : l’accord toujours en cale sèche

L’ambiance s’est de nouveau refroidie entre pêcheurs français et britanniques de coquille Saint-Jacques, incapables de finaliser un accord sur les modalités de pêche en baie de Seine. « Le constat est qu’il n’y a pas d’accord car les prétentions des Britanniques étaient disproportionnées par rapport aux possibilités françaises», a indiqué vendredi soir Hubert Carré, directeur du comité national français des pêches, à l’issue d’une réunion de négociations à Paris. Les pêcheurs normands sont autorisés à pêcher la coquille du 1er octobre au 15 mai, ils demandent aux Britanniques le respect du même calendrier sur les côtes françaises, ces derniers réclament des compensations. Une nouvelle réunion est programmée cette semaine à Londres.

Paris-Normandie - p.35

10/09/2018

VIE LOCALE
Au Havre, l’offensive des bars à vin

Bar à vin ou cave se développent au Havre. Deux nouveaux lieux ont ouvert leurs portes au début de l'été : le W. Wine bar, rue Victor-Hugo, et le Saint-Amour nouvelle formule depuis le changement de propriétaire rue Bernardin-de-Saint-Pierre. Guilain Teissere, du Hâvre des vins place Léon-Meyer, Antoine Concedieu L'Escapade boulevard Albert 1er, Vincent Vercoustre le W. Wine bar, Patrice Poussier, patron du restaurant Chez André et associé du Saint-Amour, analysent le phénomène.

paris-normandie.fr - np

09/09/2018