Revue de presse de l’Estuaire

Vous trouverez ci-dessous la revue de presse produite quotidiennement par le Service Informations Economiques de la CCI Seine Estuaire concernant l’actualité des territoires du Havre, du pays de Caux et du pays d’Auge.
Contact: CCI Seine Estuaire – Service Informations Economiques – documentation@seine-estuaire.cci.fr

 

VIE LOCALE
Le Havre. Darty en proie aux flammes

Hier, vers 13 h 20, la réserve d’une surface de 100 m² du magasin Darty s’est embrasée à l’angle de la côte d’Ingouville et de l’avenue René-Coty. Les flammes se sont propagées au magasin, impactant la moitié de la surface de vente, soit 500 m². Vingt-quatre occupants de 25 logements de l'immeuble ont été évacués. L'enquête devra déterminer l'origine du sinistre.

Paris-Normandie - p.2 - GAUBE Suzelle

18/07/2018

VIE LOCALE
Saint-Cyr-du-Ronceray. Un multiservice de proximité qui anime le bourg

Le relais de Saint-Cyr a rouvert ses portes avec Valérie et Pascal Amara aux commandes. Le commerce propose de nombreux services avec un espace épicerie complètement rénové, un espace bar, tabac, presse, française des jeux et PMU, un point vert Crédit Agricole, un point retrait colis et la vente de carburant.

Le Pays d'Auge - p.40

17/07/2018

VIE LOCALE
Dozulé. La future « Résidence du Haras » a été présentée aux élus

Principal point à l'ordre du jour du conseil municipal jeudi dernier, la future résidence fait partie du projet global de réhabilitation de la place du Haras. La société Créadimm a été désignée par le conseil municipal pour être porteur de ce projet privé. Douze logements de standing (6 T2 et 6 T3) et cinq commerces sont prévus. Quatre cellules commerciales restent disponibles.

Le Pays d'Auge

17/07/2018

VIE LOCALE
France-Le Havre. Brice, Jules, Bizzbee : 88 boutiques menacées

Le groupe Happychic propriétaire des marques Brice, Jules, Bizzbee a dévoilé hier aux syndicats ses « pistes de réflexion pour son projet de transformation ». 466 postes sont menacés sur 2 500. Le Havre perdrait 5 magasins.

Ouest-France

18/07/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
L’Estuaire de la Seine serait un territoire de consommation et non de destination touristique

Le cabinet In Extenso vient de présenter les résultats de l’étude visant à définir une stratégie de développement touristique du Pôle métropolitain. Le diagnostic souligne la dimension de l’estuaire (14 EPCI dont 10 membres du Pôle qui regroupe 577 000 habitants), un territoire qui bénéficie «d’une bonne répartition des sites touristiques, sans zone blanche et d’une variété de l’offre et de destination de la clientèle », l’étude fait état de 400 000 lits pour l’offre d’hébergement touristique. En matière de mobilité, « la Seine reste encore une frontière difficile à franchir. (…)». Pour les auteurs, l’estuaire est « un territoire très touristique, avec une offre globalement de qualité, mais avec des filières et des produits assez classiques et peu de visions prospectives… Un territoire de consommation touristique plus qu’un territoire de destination touristique.». In Extenso préconise des actions du Pôle pour aider «à renforcer l’attractivité de ces filières et à mieux les structurer.».

Paris-Normandie - p.16 - URSET Marie-Christine

18/07/2018

VIE DES ENTREPRISES
Honfleur. Fin de la grève chez Arkema :les ouvriers obtiennent gain de cause

Après son 8e jour de grève, l'usine Arkema de Honfleur, qui tournait au ralenti depuis deux semaines, a repris le cours de son activité normale lundi.

Le Pays d'Auge - p.20

17/07/2018

TRANSPORT ET MOBILITE
Haropa-Ports de Paris. Des granulats, à défaut de céréales

Les ports d’Île-de-France, sous la houlette de Haropa-Ports de Paris, ont vu leur trafic augmenter de 5 % en 2017, à 21,2 millions de tonnes. La progression du tonnage vient surtout des transports de matériaux de construction (11,5 Mt), en hausse de 16 % par rapport à 2016. Autres trafics en forte hausse : la métallurgie, ou encore le transport fluvial d’automobiles (4.168 tonnes, + 34 % en 2017). Les conteneurs fluviaux (161.887 EVP, dont 70 % de conteneurs maritimes) sont en très légère hausse de 0,4 %.2 %. Deux trafics importants sont en baisse : le transport de déchets (5,8 Mt), le transport de produits agroalimentaires (-24%, 1,7 Mt) pénalisé par les mauvaises récoltes céréalières de 2016. À l’échelle de l’ensemble Haropa, le trafic fluvial (28,6 Mt) ne progresse que de 1 %.

L'Antenne - p.2 - BERRIER etienne

16/07/2018

DEVELOPPEMENT DES FILIERES ET DES SECTEURS
Normandie AeroEspace à l'offensive au Royaume-Uni

Malgré le Brexit, la filière aéronautique normande veut se développer Outre-Manche. Six entreprises normandes exposent actuellement au salon de Farnborough, au sein du pavillon du Gifas. NAE lance la deuxième phase de son déploiement au Royaume-Uni : après l'accompagnement des grands acteurs (Airbus, Thalès,...), c'est au tour des PME de chercher à se faire référencer directement auprès des donneurs d'ordre. En parallèle, NAE joue un rôle d'ambassadeur de la région comme terre d'accueil des PME britanniques, en cas de Brexit. A Wahl directeur de l'agence de développement pour la Normandie revient sur les initiatives (campagne de communication, Magic Norman Tour) et les résultats engrangés "nous avons eu une trentaine de contacts. A ce jour, sept entreprises sont en phase de réflexion et trois ont décidé de s'installer dans la Manche et dans le Calvados".

lefigaro.fr - np

16/07/2018

TRANSPORT ET MOBILITE
Aéroports normands : Caen reste le chef d’escadrille

Maryline Haize-Hagron est directeur de l'exploitation des aéroports de Caen-Carpiquet et Deauville-Normandie. Après une belle année 2017 pour les trafics des deux aéroports, +30% pour le trafic passagers de Caen-Carpiquet, elle table sur une nouvelle progression à Caen (+ 40%) pour atteindre les 200 000 passagers.

Paris-Normandie - p.14 - BRIMONT Dorothée

17/07/2018

VIE LOCALE
Normandie Cabourg Pays d'Auge-Cabourg. Centre aqualudique : inquiétudes des riverains

Vendredi, Olivier Paz, président de l’intercom, et Tristan Duval, maire de Cabourg, ont présenté le projet du centre aqualudique avant de répondre aux questions du public. Trois groupes (Eiffage, Bouygues et Vinci) ont d’ores et déjà été sélectionnés pour établir un projet, dans le cadre d'un marché global de performance. Le projet sera rendu dans trois mois. Les travaux doivent débuter à l'automne 2019 pour une livraison en février 2021 et un début d'exploitation (sous forme de DSP) en mars 2021. O Paz expliquait « C’est le gros investissement de notre mandat. On ne mettra pas plus d’euros mais on réduira les équipements si cela dépasse la somme de 21 500 000 euros. ».

Ouest-France - p.14

17/07/2018

VIE LOCALE
Un tote bag made in Houlgate pour cet été

Le tote bag 100 % Houlgate, disponible depuis mercredi dernier, à l’office de tourisme. Séverine Legrain explique l'origine du projet « la réflexion de l’ensemble du personnel s’est portée sur comment moderniser la boutique ». Le sac est en vente 5 euros, à l'office de tourisme uniquement.

Ouest-France - p.14

17/07/2018

VIE LOCALE
Bolbec. Commerce : plus forts ''ensemble"

Vendredi, Bolbec a été la dernière grande commune du territoire Caux vallée de Seine à signer une convention de partenariat avec l’agence de développement économique de l’agglomération, afin de redynamiser le commerce de proximité. Lillebonne, Port- Jérôme-sur-Seine, Gruchet-le-Valasse, Terres-de-Caux et Rives-en-Seine avaient déjà signé une convention. La Ville de Bolbec explique « Cette politique volontariste vise à maintenir les commerces existants et favoriser l’installation de nouvelles enseignes ». Caux Seine développement souhaite intégrer toutes les communes dans un plan d'action en faveur du commerce, mais aussi de l'artisanat. Parmi les axes envisagés : l'accompagnement de l'organisation d'actions stratégiques, la mutualisation d'outils (communication, logistique,...), la modernisation des moyens de commercialisation,...

Paris-Normandie - p.9 - ROUXEL Arnaud

17/07/2018

JEUNES, EMPLOI ET FORMATION
Normandie. Le chômage toujours en repli sur un an, malgré une dégradation au 1er trimestre 2018

Le taux de chômage régional s'établit à 9,2% de la population active au 1er trimestre 2018. Avec un taux de chômage de 10,4 %, la Seine-Maritime est le département le plus touché, en particulier dans la zone d'emploi du Havre (11,8 %). Sur un an, entre les 1ers trimestres 2017 et 2018, le chômage est en léger recul (- 0,4 point) en Normandie. Il suit la même tendance que le niveau national, engagée depuis deux ans.

Insee Normandie - 2 p.

10/07/2018

TRANSPORT ET MOBILITE
Sur les trains à Mantes-la-Jolie, Valérie Pëcresse et Hervë Morin ont [presque] accorde leurs violons

Valérie Pécresse et Hervé Morin semblent avoir trouvé un terrain d'entente à propos du nœud gordien de Mantes-la-Jolie. La discussion achopait sur le nombre de trains normands devant effectuer un arrêt en gare de Mantes-la-Jolie. Le nombre d'arrêts (neuf dans les deux heures de pointe) est maintenu. La présidente de la région Ile de France s'est engagée à un meilleur partage des sillons ferroviaires entre les trains Transiliens et futurs TER normands.

La Lettre EcoNormandie - p.3

13/07/2018

VIE LOCALE
Pierrefitte-en- Auge. Armelle en cuisine, ou les délices sur canapés

Armelle Lethorey vient de lancer son entreprise autour de sa passion, la cuisine, après sept années passées à l’office de tourisme de Trouville. Elle s’appuie sur les produits locaux de saison, plutôt bio.

Ouest-France - np

14/07/2018

VIE LOCALE
Honfleur. La villa Hortus est un monde végétal et serein

Rue des Capucins, Christophe Huillier a imaginé Villa Hortus un magasin de décoration et design végétal. La boutique éphémère, elle est ouverte pour trois mois, met en valeur les créateurs et le commerce équitable.

Ouest-France - p.16

16/07/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Lisieux. Le projet de rénovation d’Hauteville se précise

Jeudi, un point d'étape sur le projet de renouvellement urbain d’Hauteville a été réalisé. Une étude a été réalisée par le cabinet de Laurence Dimi afin de diagnostiquer les points forts et faibles du quartier. Le projet prévoit la démolition des trois tours de quatorze étages à partir de 2021, d’autres immeubles seront rénovés et des constructions de logements privés sont envisagées. Le projet doit encore être validé par l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) le 15 octobre.

Ouest-France - p.9 - LE RIDÉE Clémence

13/07/2018

VIE LOCALE
À Bréauté, l’association « Vent Debout en Caux » ne lâche pas prise contre le projet éolien

L'association "Vent debout en Caux" lutte contre le projet éolien envisagé à Bréauté-Grainville. Lors de sa dernière réunion publique, l'association a rappelé la prorogation du traitement du projet annonçant une date butoir au 22 septembre prochain.

Paris-Normandie - p.19

14/07/2018

VIE DES ENTREPRISES
Les employés d’Arkema durcissent la grève

Depuis le 2 juillet, un mouvement de grève a été lancé à l’usine Arkema, qui fabrique des tamis moléculaires. Vendredi matin, les employés d’Arkema ont bloqué l’accès au site. En fin de matinée, les organisations syndicales ont été reçues par la direction de la société. Une sortie de conflit est possible après de nombreuses négociations.

Ouest-France - p.15

14/07/2018

VIE LOCALE
Les saisonniers hébergés à Etretat

Le Comité pour le logement et l'habitat des jeunes de Seine-Maritime (CLAHJ 76) intervient dans le cadre de la plateforme hébergement transitoire portée par l'agglomération de Fécamp Caux Littoral sur le pays des hautes falaises et la côte d'Albâtre. Deux logements sont opérationnels à Fécamp, un autre vient d'^être inauguré à Etretat. Ouvert depuis avril dernier, ce logement pourra héberger les saisonniers, apprentis, stagiaires, salariés en CCD ou CDI en période d'essai qui viennent travailler dans la commune. Quatre personnes sont pour le moment hébergées.

Le Courrier Cauchois - p.31

13/07/2018

VIE LOCALE
Saint-Jean-de Folleville. Pas d'accord entre syndicats

Le syndicat d'élimination et de valorisation énergétique des déchets de l'estuaire (SEVEDE) tenait son comité syndical jeudi, la semaine dernière à Epouville. Parmi les communications, l'arbitrage préfectoral sur la requête de Parmi les communications, l'arbitrage préfectoral sur la requête de son homologue le syndicat mixte de traitement et valorisation des déchets (SMITVAD) et son exploitant Valor'Caux, concernant un manque à gagner estimé à 270 000 euros pour plusieurs milliers de tonnes de déchets non traitées. Le litige fait suite à des fusions de communautés de communes. Le SMITVAD, jugeant insuffisante la somme prévue par l'arbitrage, a déposé cette fois un recours en contentieux auprès du tribunal administratif. Le Sevede assure le traitement des déchets d'un bassin de 400 000 habitants. 200 000 tonnes de déchets annuels

Le Courrier Cauchois - p.10 - MARCHAND Aurélien

13/07/2018

VIE LOCALE
Bolbec. L'ESAT signe sa relocalisation

L'ESAT prépare sa relocalisation sur la zone d'activité de Bolbec-Saint-Jean. L'établissement et service d'aide par le travail de l'institution médico-sociale de Bolbec, situé à Saint-Eustache-la-Forêt, vient d'acquérir une parcelle de 1,3 hectare. Un bâtiment d'environ 4 000 m² sera construit pour remplacer les actuels locaux devenus inadaptés. Les travaux doivent débuter en septembre pour une livraison fin 2019. L'ESAT emploie 105 travailleurs handicapés sur le territoire CVS.

Le Courrier Cauchois - p.43

13/07/2018

JEUNES, EMPLOI ET FORMATION
Mélamare. Nouveau centre de formation

Le centre de formation professionnelle ECF Cotard, un réseau spécialisé dans les domaines du transport, de la logistique et des travaux publics installé depuis 2015 à Bolbec, vient de s'installer sur la zone d'activités du château. Deux personnes travaillent à plein temps sur leur nouveau site, en plus des quatre à six formateurs qui peuvent encadrer jusqu'à soixante stagiaires. Florian Derly est le propriétaire de l'ensemble du site. Il est installé sur cette zone d'activité depuis dix-huit ans, où il a implanté les entreprises familiales CarrOcéan et Amster, qui emploient trente personnes. Un nouveau bâtiment de 2 500 m2 doit voir le jour sur la zone d'activités.

Le Courrier Cauchois - p.27

13/07/2018

VIE LOCALE
Pont-L'Evêque. Une Maison des fromages, place Foch ?

Depuis plusieurs mois, l'intercom Blangy-Pont-l'Evêque et l'Agence d'attractivité ont annoncé la création d'une Maison des fromages à destination des touristes. Une étude sur le sujet a été lancée, le lieu envisagé est la place Foch à proximité de l'office de tourisme. Pour H Courseaux président de l'Intercom « Il faut se donner les moyens, à la fois de vendre, mais aussi de faire découvrir le fromage. », une concrétisation avant la fin du mandat est espérée.

Le Pays d'Auge - p.26

13/07/2018

VIE LOCALE
Pont-L'Evêque. À Normandie Challenge Adventure, les jeux sont faits maison !

Depuis plus de trente ans, François Joly et son épouse font vivre Normandie Challenge Adventure, un site dédié aux loisirs en tous genres. Le centre compte plus de 70 activités à faire seul ou à plusieurs.« On est toujours à la recherche de nouveaux produits. Tous les ans, on propose une activité innovante » explique F Joly.

Le Pays d'Auge - p.25 - GARNIER Mathilde

13/07/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Fécamp : l’îlot Arquaise s’offre un lifting au cœur du quartier Saint-Nicolas

Le bailleur social Seine Manche Immobilière a engagé il y a un an le chantier de réhabilitation de l'îlot Arquaise, dans le quartier Saint-Nicolas. Cent trente logements locatifs sont concernés par cette opération dont l'achèvement est prévu en fin d'année. Le coût de la rénovation est estimé à 3,9 millions d’euros.

Paris-Normandie - p.12

13/07/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Triquerville-Thiouville. Fin de zone blanche pour deux communes cauchoises

En janvier dernier, le gouvernement a fait l'annonce d'un accord historique entre les différents opérateurs téléphoniques, dans l'espoir de voir croître le réseau mobile dans les régions les moins desservies par ce service. Les communes de Triquerville et Thiouville font partie de 485 communes sélectionnées pour l'implantation d'un mât relais du réseau. A Triquerville, l'antenne devrait être installée sur le château d'eau, à Thiouville un terrain est mos à disposition de l'opérateur retenu.

Le Courrier Cauchois - p.12 - DIONISI Salomé

13/07/2018

VIE DES ENTREPRISES
Dans l’économie normande

Le programme d’accélération FFWD Normandie pour la saison 5 débutera le 10 septembre. Le programme est piloté et sponsorisé par le fonds régional d'investissement Normandie Participations. L'emploi salarié a progressé en Normandie de 0,2% au 1er trimestre 2018, soit un gain de 1 400 emplois environ.

Paris-Normandie - p.21

13/07/2018

VIE LOCALE
Estuaire de la Seine. 1 753

L'Estuaire de la Seine (702 320 habitants, 14 intercommunalités autour du Havre) compte 1 753 commerces de proximité, selon un recensement de l'AURH. 75% d'entre eux sont installés dans des communes de plus de 2 000 habitants.

Paris-Normandie - p.22

12/07/2018

VIE LOCALE
Deauville, bientôt zone ''fibrée''

La communauté de communes Cœur Côte fleurie devrait prochainement obtenir le label "zone fibrée''. Il permettra d'accélérer sur le territoire des douze communes le déploiement de la fibre optique, en remplacement du réseau de cuivre. Encart chiffré sur le numérique dans l'intercommunalité.

Paris-Normandie - p.23

12/07/2018

TRANSPORT ET MOBILITE
SeinePort Union. Une feuille de route ambitieuse

SeinePort Union est le nouveau nom de la Fédération des communautés portuaires de l’axe Seine (FCPAS), créée en 2016 à l'initiative des unions portuaires du Havre, de Rouen, de Paris et de Gennevilliers. Erwan Le Meur président de la communauté portuaire de Gennevilliers a été désigné président à l'occasion de l'assemblée générale, il succède à M Segain président de l'Umep. Le nouveau président a souligné sa volonté de devenir « force de proposition et un partenaire actif de l’État et d’Haropa dans sa stratégie de développement pour l’axe Seine…».

Paris-Normandie - p.5

12/07/2018

TRANSPORT ET MOBILITE
Le Havre-Rouen-Paris : trois ports, une ambition réaffirmée

Antoine Berbain est directeur général délégué d'Haropa. Il rappelle les missions du GIE "Haropa définit sa stratégie de développement, porte toute la promotion et l’action commerciale auprès des clients, pour développer l’utilisation du train et de la barge, et pour tout ce qui concerne la communication.". Soulignant la complémentarité des ports du Havre, Rouen, Paris, A Berbain détaille les projets en cours (travaux d'arasement du chenal du port de Rouen en voie de finalisation par exemple) ou à venir (développement des capacités logistiques à Rouen, postes à quai de Port 2000, chatière, projets éoliens au Havre...). Le directeur général délégué d'Haropa rappelle ''les trois ports vont être concernés par des investissements de l'ordre d'un milliard d'euros dans les dix années à venir, notamment pour le maintien du patrimoine (quais, digues, voies ferrées ...), continuer les activités dans de bonnes conditions, et attirer de nouveaux clients''.

Paris-Normandie - p..22 - BRAUN Marc

12/07/2018

VIE DES ENTREPRISES
Le Havre. Les dirigeants de la Minut'Rit aidés

Cécile et Antoine Tauvel, fondateurs en 2012 de la conciergerie d’entreprise La Minut’Rit, sont lauréats Booster 2018 du Réseau Entreprendre Seine-Estuaire. A ce titre, ils bénéficient d'un accompagnement humain du réseau et d'un prêt d'honneur de 50 000 euros pour le développement de leur franchise. La Minut'Rit compte actuellement 27 franchisés.

Paris-Normandie - p.7

12/07/2018

VIE DES ENTREPRISES
Dans l’économie normande

La filière Normandie Aerospace sera présente du 16 au 22 juillet au salon de Farnborough. Pour cette participation, la seconde, six entreprises normandes exposeront au sein du Pavillon France Gifas : Dedienne Multiplasturgy Group (27), Einea-Selha Group (76), Ressorts Masselin (76), Volum-e (76), Delta Plasturgy (27), Cordon DS2i (27). L'emploi salarié normand a progressé de 0,1% au 1er trimestre 2018. Seuls le tertiaire marchand et l'intérim ont affiché une croissance, la construction a connu une nouvelle baisse.

Paris-Normandie - p.21

11/07/2018

VIE DES ENTREPRISES
« La réunification des deux Normandie a fait du bien… »

Sophie Gaugain vice-présidente de la Région en charge du développement économique dresse un premier bilan de l'action menée depuis deux ans et demi. « (...) Aujourd’hui avec l’ADN (Agence de développement pour la Normandie), nous sommes entrés au capital de 22 entreprises normandes. Le Fonds Normandie Participations est une vraie innovation que l’on regarde aujourd’hui depuis Paris… ». D'autres outils ont été mis en place : Normandie Horizons (pour les TPE/PME), Impulsions numérique (pour faciliter la transition numérique des commerçants, artisans), Arme (Anticipation redressement mutations économiques/aide au conseil).

Paris-Normandie - p.21 - URSET Marie-Christine

11/07/2018

VIE DES ENTREPRISES
France. Chambres de commerce : le tour de vis

Le gouvernement a annoncé, hier, une baisse de 400 millions d'euros sur quatre ans des crédits alloués aux CCI. La baisse concerne la Taxe pour Frais de Chambre (TFC) qui s'élevait à 750 millions d'euros en 2017. Devant les présidents de CCI réunis en assemblée générale extraordinaire à huis clos, le ministre de l'Economie a jugé nécessaire le recentrage de l'action des CCI autour de "trois missions" : "l'appui aux entreprises", "la formation initiale dans les territoires" et "la représentation des entreprises, notamment pour faire valoir la voix es entreprises au niveau local". Selon B Le Maire, les ''autres missions" n'auront ''plus vocation à être financées par un prélèvement sur les entreprises". Les syndicats redoutent les conséquences de cette annonce en terme d'emplois dans le réseau consulaire.

Ouest-France - np - BOURCIER Alexandra

11/07/2018

http://https://www.ouest-france.fr/economie/400-millions-d-euros-d-economies-demandees-aux-chambres-de-commerce-d-ici-2022-5874101

JEUNES, EMPLOI ET FORMATION
14 millions d’euros attribués aux universités normandes

Les universités normandes bénéficieront à partir de janvier 2019 et pour dix ans d’une enveloppe de 14 millions d’euros pour un projet d’individualisation des parcours étudiants. Concrètement, le projet "Réussites" des universités de Rouen-Le Havre-Caen vise à revoir l'offre de formation du premier cycle universitaire ''où le taux de réussite reste moyen" explique L Adoui président de la Comue Normandie Université.

Paris-Normandie - p.19

11/07/2018

VIE LOCALE
Le Havre. Parkings : place au privé

Au 1er janvier 2019, la gestion des quinze parcs de stationnement (plus de 5 500 places) de la ville du Havre sera assurée par le groupe Effia. La Délégation de Service Public est signée pour neuf ans. Autres décision du conseil municipal lundi soir : la désignation du groupement Dalkia-Cram comme délégataire du service d'exploitation du réseau de chaleur urbain du Havre sud, pour une durée de 24 ans.

Paris-Normandie - p.6 - FREBOU Christophe

11/07/2018

VIE LOCALE
Caux Vallée de Seine. De nouveaux projets touristiques

Après une année 2017 en demi-teinte, l'office de tourisme de Caux Vallée de Seine envisage de nouveaux chantiers, récemment dévoilés par B Coriton vice-président de l'agglomération en charge du tourisme. La création d'une visite en réalité augmentée de l'abbaye du Valasse est envisagée, N Demunck directrice de l'office de tourisme espère une mise en place au printemps 2019 au plus tard. L'installation de bornes interactives d'informations touristiques dans les rues de Lillebonne et de Bolbec est également en projet.

Paris-Normandie - p.16 - ROUXEL Arnaud

11/07/2018

DEVELOPPEMENT DES FILIERES ET DES SECTEURS
Le Havre. Dans l'attente des usines

Après plusieurs mois d’incertitude, Haropa Port du Havre prépare plus que jamais l’arrivée d’Adwen et son projet d’implantation d’une filière éolienne offshore quai Joannès-Couvert. Emmanuel Ludot directeur de la zone industrielle et portuaire au GPMH suit le dossier. L'évolution de la réflexion d'Adwen aura des conséquences sur les travaux maritimes à mener (portance de quais, renforcements de fonds,...), la partie terrestre est pour sa part figée avec un site d 40 hectares pour les usines. Le plan de financement des travaux (57,4 millions d'euros) a été arrêté début 2014 et selon E Ludot il ne devrait pas connaître d'évolution. Le conseil de surveillance du GPMH a validé fin juin le lancement des premiers travaux (1,8 million d'euros pour des travaux de déviation de réseaux).

Paris-Normandie - p.7

11/07/2018

VIE DES ENTREPRISES
Gruchet-Le-Valasse. Un projet ambitieux au GIN

Le Groupement des Indépendants de Normandie (GIN), présidé par Cyril Malandain, s’est réuni pour son assemblée générale. L’association mutualise les forces de chefs d’entreprise de tous secteurs (commerçants, artisans, libéraux) et compte 124 adhérents. Le GIN prévoit une nouvelle édition du Salon du savoir-faire local, un programme de formation, la création d'un annuaire numérique, la mise en place d'une plateforme d'achat national. A plus long terme, le GIN envisage une création d'antennes, en partenariat avec l'agglomération Caux Vallée de Seine, la chambre des métiers, la CCI

Paris-Normandie - p.18

11/07/2018

VIE DES ENTREPRISES
Honfleur. Tolsa consolide sa place sur le marché des litières pour chats

Spécialisé dans l'exploitation des gisements de minerais, le groupe espagnol Tolsa (900 personnes, 185 M de chiffre d'affaires) a choisi en 2007 Honfleur pour y implanter son unité de production française. Le site normand a bénéficié d'un investissement de plusieurs centaines de milliers d'euros pour l'ouverture d'une nouvelle ligne de production et l'élargissement de la gamme de litières et sacheries. Pascal Marquaille directeur de Tolsa France ''Cet investissement doit nous permettre d'accroître la capacité de production de l'entreprise qui devrait passer de 90 000 tonnes conditionnées à 100 000 tonnes en 2018, avec un objectif de 120 000 tonnes sur le plus long terme. (...)". A Honfleur, Tolsa emploie 45 salariés et a réalisé l'an dernier 26 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Le Journal des Entreprises de Normandie - pp.18-19 - EVRARD Isabelle

01/07/2018

VIE LOCALE
Lisieux. Action et Confo Dépôt dans l'ancien Sodibo

Confo Dépôt et Action vont s'installer sur les anciens terrains de l'entreprise Sodibo, le long de l'avenue Georges-Duval, entre le Centre Leclerc et Décathlon. La livraison est attendue dans le cours de l'année 2019.

Le Pays d'Auge - p.35

10/07/2018

VIE LOCALE
Deauville. Tourism’up devrait s’agrandir d’ici 2019

Située en plein cœur de Deauville, Tourism’up, la résidence de startup dédiées au tourisme, va faire l'objet de travaux d'agrandissement. «(...) On pourra ainsi accueillir plusieurs dizaines de startups » explique P Augier maire de la ville. La livraison est attendue en septembre 2019.

Ouest-France - p.13 - CAGNARD-BUDIMAN

10/07/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
La Ville de Fécamp mise sur deux opérations pour rénover son habitat

Deux opérations sont en cours sur le territoire de la ville de Fécamp pour la rénovation de l'habitat. L'Opah-RU, Opération programmée d’amélioration de l’habitat de renouvellement urbain, concerne des logements situés près du bassin Bérigny et jusqu’avant la piscine. L’enveloppe des aides disponibles s’élève à plus de 2 millions d’euros qui seront distribués au cas par cas. Ces aides couvriront entre 35 et 80 % du montant des travaux, selon les ressources du propriétaire. Distinct de l'Opah-RU, l'Orfo, opération de ravalement des façades obligatoires, est un dispositif incitatif, mis en place par la Ville depuis 2010. « Plus de 160 immeubles ont été rénovés par ce biais», indique Clément Marais chargé de mission habitat à la ville.

Paris-Normandie - p.10

10/07/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Deauville. La communauté de communes développe le Wifi sur tout le territoire

Engagée depuis 2008 dans le déploiement d'un réseau numérique sur toute la Côte fleurie, l'intercom veut renforcer son attractivité en rendant le Wifi accessible partout. « Le développement du Wifi territorial est en cours dans les zones touristiques identifiées par concertation avec les différentes communes », indique Philippe Augier, maire de Deauville et président de la communauté de communes Coeur Côte fleurie. Cet accès au Wifi généralisé, complètera celui de la fibre optique, omniprésente dans les douze communes.

Le Pays d'Auge - p.13

10/07/2018

VIE LOCALE
Trouville. Success story pour le kit La French baguette

La French baguette, un kit qui permet de confectionner son pain soi-même, est à Trouville et le premier kit a été vendu la semaine dernière à l'office de tourisme. La Région Normandie a apporté un soutien financier (30 000 euros) aux créateurs,

ouest-france.fr - np - CAGNARD-BUDIMAN Daphné

09/07/2018

TRANSPORT ET MOBILITE
Union Portuaire Rouennaise. Christian Boulocher, un nouveau président d’ouverture

Chirstian Boulocher, directeur de Normandie Logistique, est le nouveau président de l'Union Portuaire Rouennaise (120 adhérents). Il succède à Philippe Dehays. C Boulocher a confié à six personnalités reconnues de l’UPR des missions thématiques. Éric Lelievre (président de Promaritime International) est en charge du dossier sur l’offre commerciale et marketing.

L'Antenne - p.2

09/07/2018

VIE DES ENTREPRISES
Le Havre. R Clairin succède à JM Dubos

R Clairin (Sidel) vice-président "Industrie'' de la CCI Seine Estuaire succède à Jean-Marie Dubos (Safran Nacelles) à la présidence de la Commission ''Industrie Estuaire".

La Chronique de Normandie - p.3

09/07/2018

VIE LOCALE
Chez Loulou, sur les Planches de Deauville

Valentine Viaud tient un kiosque sur les planches de Deauville. "Chez Loulou", dernier kiosque direction Bénerville, tous les produits pour une pause gourmande ou pour se rafraîchir sont disponibles. Valentine Viaud précise « J’ai souhaité proposer des produits qui correspondent à ma philosophie de vie, en privilégiant les producteurs locaux, une gamme courte basée sur la fraîcheur. ».

Ouest-France - np

07/07/2018

VIE LOCALE
L’office de tourisme intercommunal de Fécamp lance un point d’information mobile

Pour la saison 2018, l'office de tourisme intercommunal de Fécamp lance un point d’information mobile (Pim). Le directeur Christophe Cusseau explique «On appelle ça un accueil hors les murs. ». Le but : « toucher les touristes là où ils sont, sur les lieux de loisirs ou de visites, à la plage, sur les grands événements et sur les marchés de l’agglo…». Une initiative qui pallie la fermeture des deux bureaux saisonniers de Saint-Pierre-en-Port et Valmont. En mai, premier mois de fonctionnement du Pim, mille personnes ont été renseignées.

Paris-Normandie - p.11

07/07/2018

VIE LOCALE
Le Tilleul. Un nouveau commerce

La commune du Tilleul s’est enrichie d’un nouveau commerce, L’atelier d’R. Ce salon de coiffure et d’esthétique a été inauguré officiellement mercredi dernier. Romane Loisel est à la tête du commerce.

Paris-Normandie - p.13

07/07/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Port-Jérôme-sur-Seine. Un centre-ville qui fait peau neuve

Fruit d’un travail partagé entre les services municipaux et le concessionnaire la SHEMA, l’opération Cœur de Ville, dans le centre-ville de Notre-Dame-de-Gravenchon, commune déléguée de Port-Jérôme-sur-Seine, a trois objectifs majeurs. Le but est : de renforcer le dynamisme, l'attractivité et le rayonnement du centre-ville. Plusieurs visites étaient récemment proposées aux élus et à l'ensemble des agents de la Ville et du CCAS pour présenter l'évolution Cœur de Ville, les projets terminés et ceux à venir.

Paris-Normandie - p.11

09/07/2018

VIE DES ENTREPRISES
Caux Vallée de Seine. Le polystyrène crée la dynamique

L’entreprise Oril Industrie, implantée à Bolbec, vient de signer une convention de partenariat avec l’entreprise d’insertion Naturaulin de Port-Jérôme-sur-Seine portant sur la prise en charge et le retraitement de ses déchets de polystyrène. Oril mène déjà un travail de visant à améliorer ses taux de valorisation de ses déchets, l'industriel travaille ainsi avec la Ressourcerie de Saint-Eustache-la-Forêt, avec le havais Morphosis. Avec Naturaulin (9 salariés en CDI d'insertion), la démarche vise à valoriser le polystyrène (10 m3 à retraiter annuellement).

Paris-Normandie - p.9

09/07/2018

VIE DES ENTREPRISES
Honfleur. Grève à l’usine Arkema : la direction réagit

Depuis le lundi 2 juillet 2018, un mouvement de grève a été lancé à l’usine Arkema d’Honfleur, qui fabrique des tamis moléculaires. La direction s’est exprimée dans un communiqué de presse vendredi. La direction y formule « son incompréhension s’agissant de la demande d’une prime exceptionnelle qui ne paraît pas légitime, compte tenu des mesures financières importantes dont les salariés ont bénéficié ces derniers mois. ».

ouest-france.fr - np - CAGNARD-BUDIMAN Daphné

06/07/2018

VIE LOCALE
Deauville. L’hôtel Continental change de propriétaire

La vente de l’hôtel Continental de Deauville a été confirmée mardi par la société de développement professionnel Pierre Esnée (SD2P). Le groupe financier normand va entreprendre la réhabilitation de 52 chambres et 5 dortoirs. Les travaux de ce nouveau projet hôtelier, baptisé « YOU - Urban Hospitality », commenceront en septembre prochain. SD2P prévoit de déployer ce type d'hôtel dans une dizaine de villes en France.

Le Pays d'Auge - np

06/07/2018

VIE LOCALE
Avant-saison morose dans le Calvados

Interrogés par Calvados Attractivité, les professionnels du tourisme dressent un bilan plus que mitigé de la fréquentation au printemps. Les grèves à la SNCF, la météo pas franchement printanière, le décalage des vacances scolaires… ont pesé sur l'activité. Après un mois d’avril jugé seulement « correct », le mois de mai a laissé croire à une embellie. La semaine du 7 au 13 mai a constitué « LE pic annuel » grâce aux ponts du 8 Mai et de l’Ascension. Mais le mois de juin n'a pas confirmé la tendance. Pour cet été, 40% des sondés s’attendent à une saison médiocre, contre 33 % qui l’espèrent « bonne ».

ouest-france.fr - np

05/07/2018

VIE LOCALE
Campagne de Caux. La carte Welco'Meuh débarque

La carte Welco'Meuh ! est distribuée par les hébergeurs et la communauté de communes Campagne de Caux. Huit structures sont déjà inscrites sur la carte qui a pour nom la carte Welco'Meuh ! : la piscine Plein Ciel, L'Ecomusée de la pomme et du cidre, la Vitrine du lin, la Maison des traditions normandes, la Maison des croyances et des traditions du terroir, l'Auberge des Voyageurs, Annouv'Equid et B.Local.

Le Courrier Cauchois - p.30

06/07/2018

VIE LOCALE
Nouveau tarifs pour les bus et le tram

La tarification évolue dès le 1er août prochain sur le réseau Lia avec une augmentation globale de 1,8% et certains tarifs, du côté des abonnements notamment, en baisse. Le tarif à l'unité (1 heures) s'affiche désormais à 1,80 euros. S picard directeur de la CTPO gestionnaire du réseau Lia souligne la hausse de la fréquentation du réseau (+ 22%) depuis l'inauguration du tramway, 100 000 voyageurs quotidiens sont enregistrés. De son côté, D Fidelin vice-président de la Codah en charge des transports annonçait un programme de 20 millions d'euros sur les six prochaines années pour le remplacement des véhicules.

paris-normandie.fr - np - MARAINE Marie-Ange

05/07/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Fécamp : le contrat Action Cœur de Ville est signé

Mercredi matin, à Fécamp, le maire Marie-Agnès Poussier-Winsback et la préfète Fabienne Buccio, ont signé le contrat Action Cœur de Ville dont bénéficie la commune. L’Etat veut redonner de l’attractivité aux centres villes, 222 communes sont concernées par ce programme doté de plus de 5 milliards d’euros sur cinq ans.

paris-normandie.fr - np

05/07/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Cambremer. La nouvelle commune votée à l’unanimité

C’est dans la mairie de Saint-Pair-du-Mont que le conseil municipal de Cambremer s’est réuni mercredi. Après avoir ouvert la séance sur les questions diverses, Annick Sevestre, maire de la commune, a donné lecture de la charte de la commune nouvelle de Cambremer formée avec Saint-Laurent du Mont au 1er janvier 2019. Le projet a été voté à l'unanimité.

Ouest-France - np

06/07/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Valmont. Un projet d'aménagement pour une résidence

Jean-Louis Navarre, maire de Valmont, a réuni son conseil la semaine dernière afin de présenter le projet d'aménagement et l'achat d'un terrain à viabiliser sur Valmont. L'objectif serait d'abord l'achat du terrain par la municipalité puis l'aménagement en l'intégrant dans le programme de construction du village. L'architecte-paysagiste Samuel Craquelin a donné quelques exemples de résidences construites sur le territoire qui pourraient s'adapter à Valmont. Les avant-projets ont été validés.

Le Courrier Cauchois - p.51

06/07/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Saint-Romain de Colbosc. La politique d'avenir du logement

Le dernier conseil municipal avant la rentrée a été consacré, en grande partie, à la politique du logement et du cadre de vie. La ville s’inscrit dans la continuité des années précédentes (2012-2017) où 44 logements neufs par an ont été réalisés. Dans le cadre du Plan Local d'Habitat 2019-2024, un quota de 70 logements neufs par an a été adopté pour le secteur de Saint-Romain-de-Colbosc (Saint-Romain de Colbosc, Saint-Aubin Routot, Les Trois Pierres, La remuée).

Paris-Normandie - p.12

06/07/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Saint-Désir. L'aménagement du futur « grand stade », première étape d'un projet bien plus vaste

Le futur stade de football de Saint-Désir se dessine, avec trois terrains, des tribunes, de nouveaux vestiaires, mais aussi une aire de jeux, un city stade, des courts de tennis et un boulodrome. « L'idée, c'est de réunir toutes les générations sur un même lieu » souligne le maire qui aimerait pouvoir inaugurer le nouvel équipement en septembre 2019. L'extension du stade constitue la première étape d'un projet à plus long terme. La commune de Saint-Désir a exercé son droit de préemption pour acheter une ferme de 27 hectares et constituer une réserve foncière.

Le Pays d'Auge - p.41 - LAGARDE Julien

06/07/2018

VIE DES ENTREPRISES
Les femmes entrepreneuses étaient mises à l’honneur à Clairefontaine

Le réseau Femmes et Challenges s'est réuni lundi à l'hippodrome de Deauville-Clairefontaine. « L’idée de la journée c’est d’échanger et de partager nos expériences de l’entreprenariat, explique Clotilde Dajon, fondatrice et gérante de l’agence VIA et de l’Institut des métiers de l’accueil, car cela peut être beaucoup de pression et de doutes, mais au final on est là pour dire qu’il faut se lancer dans le bain et lever les freins ». Créé en automne 2017, Femmes et Challenge regroupe environ 360 membres dans toute la Normandie.

Le Pays d'Auge - p.11

06/07/2018

TRANSPORT ET MOBILITE
Honfleur. Le marché juteux des croisiéristes

Depuis 2015, Honfleur connaît un fort développement de l'activité croisière maritime. 52 bateaux de croisière maritime sont attendus cette année, 58 sont annoncés pour l'an prochain. La ville accueille en outre 120 à 130 escales de bateaux fluviaux par an. Selon une étude menée en 2016, l'activité croisière maritime bénéficie aux commerçants honfleurais (700 000 euros) et à tout l'arrière-pays (2,5 millions d'euros). La question de l'impact sur l'environnement de ces navires, et des éventuelles pollutions, à quai ou en mer est posée. M Auvray vice-président de l'association Estuaire sud explique « notre préoccupation aujourd'hui est de s'assurer que les autorités portuaires fassent le nécessaire pour faire respecter la réglementation ». D Legros chef du service territorial du port de Honfleur assure «les contrôles sont réguliers dans tous les ports. ».

Le Pays d'Auge - pp.8-9 - REVOL Delphine

06/07/2018

JEUNES, EMPLOI ET FORMATION
Près de 50 nouvelles offres à pourvoir sur le secteur du pays d'Auge

En partenariat avec l'ACAPARS et le BNI Côte Fleurie via son réseau de 180 adhérents, Le Pays d'Auge propose 50 nouvelles offres d'emploi, pour la plupart en CDI. Les postes sont à pouvoir dans le Pays d'Auge, à l'exception d'un poste au Havre (secteur informatique). contact@acapars.com

Le Pays d'Auge - p.14

06/07/2018

VIE LOCALE
Honfleur : 50 000 € d’investissements sur la plage et un 9e Pavillon Bleu

Le maire de d’Honfleur et Claude Morel, maire délégué de Vasouy, ont inauguré les aménagements réalisés cette année sur la plage (50 000 euros engagés). Pour la neuvième année consécutive, le Pavillon bleu a été obtenu. M Lamarre a annoncé la poursuite des investissements cette année.

paris-normandie.fr - np

04/07/2018

TRANSPORT ET MOBILITE
Port de Fécamp : une étude menée sur la qualité de l’environnement

Établir un diagnostic sur la qualité de l’environnement maritime et terrestre des ports de Fécamp, Dieppe, Le Tréport, et de sept autres ports normands : telle est la mission confiée à un groupement de bureau d’études porté par Girus Océan. « L’enjeu de cette étude est d’améliorer la qualité de l’environnement » explique A Bazille président de l’Association des ports locaux de la Manche (ALPM), commanditaire de l'étude, et vice-président du Département. Dix-huit mois d'enquêtes et analyses sont prévus. Coût de l’opération : 533 000 euros.

Paris-Normandie - p.12

05/07/2018

VIE LOCALE
Fécamp : Inter’Actif et Actif Insertion créent un garage solidaire

Inter’Actif, Actif Insertion déclinera bientôt une troisième entité en ouvrant son Actif Garage qui aura le statut d’entreprise à part entière, avec un personnel en formation sous la responsabilité d’un chef d’atelier professionnel. Ce garage situé dans un bâtiment de 6 700 m², boulevard Suzanne-Clément, est en cours de réhabilitation avec la construction d’un bureau d’accueil et de bureaux destinés à accueillir le personnel d’Inter’Actif. Le local situé place du Général-Leclerc est conservé. L'activité doit démarrer en septembre.

Paris-Normandie - p.11

05/07/2018

VIE LOCALE
Le Havre. Fermetures et ouvertures aux Docks

Après la Grande Récré (5 employés), la boutique Eram fermera définitivement le 10 août prochain. Le groupe Eram a en effet décidé, au niveau national, de se séparer de plusieurs magasins, dont celui du Havre qui emploie actuellement 4 salariés. La marque Supedry (vêtements casual) doit s'installer dans la cellule libérée (200 m2) au second semestre 2019. La direction des Docks Vauban annonce d'autres mouvements : installation de l'enseigne Muy Mucho (décoration) sur 300 m2 face à Primark, installation d'un kiosque Lully's (bonbons) dans l'allée centrale en septembre, déménagement de Marionnaud dans l'ancienne boutique du HAC. Le centre commercial des Docks Vauban a vu sa fréquentation progresser de près de 30% depuis le début de l'année.

Paris-Normandie - p.5 - MARAINE Marie-Ange

05/07/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Harfleur. Oui au projet de communauté urbaine

Lundi soir, le conseil municipal d'Harfleur a débattu du projet de création d'une communauté urbaine réunissant la Codah, Caux Estuaire et la CC de Criquetot l'Esneval. Les élus ont émis un avis favorable au projet. Une annonce a porté sur les travaux de rénovation du gymnase Cance (301 000 euros), ils débuteront ce mois-ci et doivent durer jusqu'en juin 2019.

Paris-Normandie - p.11

04/07/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Codah. Les tarifications vont faire débat

Le Conseil communautaire de la Codah (Communauté de l’agglomération havraise) se déroule ce soir. Les élus se pencheront sur l'adoption d’une nouvelle grille tarifaire pour les transports publics qui doit s’appliquer au 1er août prochain. Autres dossiers qui seront évoqués : la desserte du terminal croisière, une expérimentation de véhicules autonomes est envisagée avec les partenaires du projet Tiga ''Rouen Mobilité Intelligente pou tous", un projet d'extension du hangar 12 pour mieux accueillir les croisiéristes, un projet d'équipement de restauration pour les étudiants du quai Frissard.

Paris-Normandie - p.5

05/07/2018