Revue de presse de l’Estuaire

Vous trouverez ci-dessous la revue de presse produite quotidiennement par le Service Informations Economiques de la CCI Seine Estuaire concernant l’actualité des territoires du Havre, du pays de Caux et du pays d’Auge.
Contact: CCI Seine Estuaire – Service Informations Economiques – documentation@seine-estuaire.cci.fr

 

VIE DES ENTREPRISES
Lisieux. "Un Léger clic'' pour le déclic de son entreprise

Après avoir suivi en 2016 la formation "Référent numérique en entreprise" proposée par l'AIFCC et la CCI Seine Estuaire, Julien Léger s'est installé à son compte comme développeur web sous le nom "Un Léger Clic". Il explique "J'accompagne les associations, les PME et les artisans qui n'ont pas forcément les moyens de recruter un webmaster".

Ouest-France - np - BLANCHARD LAIZE Anne

16/01/2018

VIE DES ENTREPRISES
Honfleur. Buronomic veut inventer les bureaux du futur

Installé à Honfleur, Buronomic est spécialisé dans le mobilier de bureau. L'entreprise, qui a démarré la fabrication de mobilier de bureau en 1981, vient d'investir 450 000 euros dans l'acquisition d'une nouvelle machine, un ligne de perçage. Le président P Legros explique « Nous sommes dans l’ère de l’hyper personnalisation. Untel veut une poignée de telle couleur, un autre de telle épaisseur. Nous devons être capables de proposer tout cela dans des délais courts.». Buronomic a bénéficié pour cet investissement d'une aide de la Région Normandie, un prêt à taux zéro à rembourser dans les deux ans de 133 622 euros. La société ambitionne de se développer à l'export, elle souhaite également se diversifier pour devenir « une plateforme spécialisée dans le bien-être au travail ».

Ouest-France - np - DELEPINE Louise

23/12/2017

VIE LOCALE
Livarot. Graindorge a reçu 65 000 visiteurs

Le village fromager a accueilli 65 000 visiteurs l'an dernier. Graindorge, qui a ouvert le village fromager en 2004, est la 2eme entreprise la plus visitée de Normandie derrière La Bénédictine de Fécamp (110 000 entrées).

Ouest-France - np

02/01/2018

VIE DES ENTREPRISES
Fécamp. Aymeric Le Grand, nouveau capitaine

La Société Fécampoise d'Entreprises Electriques (SFEE) est spécialisée dans les métiers des courants forts, des courants faibles, elle propose des installations électriques et des dépannages 7 jours sur 7, la mise aux normes des installations et un service conseils. PDG de l'entreprise depuis 2005, Benoît Le Grand vient de passer la main à son fils Aymeric. Il sera présent à ses côtés jusqu'en mars 2019. La SFEE emploie 160 personnes en CDI, plus des intérimaires.

Paris-Normandie - p.3

13/01/2018

JEUNES, EMPLOI ET FORMATION
Apprentissage : Etat-Régions, un dialogue sur la bonne voie

Plusieurs présidents de région, dont H Morin pour la Normandie, ont été reçus hier à Matignon par E Philippe pour évoquer le dossier de la réforme de l'apprentissage. H Morin a défendu deux demandes des régions : une ''prise en compte de l'aménagement du territoire" et un rôle accru des régions en matière d'orientation, domaine aujourd'hui dévolu à l'Education nationale. Les réunions techniques doivent se poursuivre.

Paris-Normandie - p.23

16/01/2018

VIE LOCALE
Lillebonne. "Point" : vingt-cinq logements

Le maire P Leroux a détaillé plusieurs projets immobiliers pour la ville. L'Etablissement Public Foncier de Normandie a réalisé une étude sur le devenir la friche commerciale "Point", un bâtiment comprenant 25 logements et 6 cases commerciales doit voir le jour. Rue des Chouquets, une négociation est en cours pour l'acquisition des bâtiments d'Emmaüs qui jouxtent une ancienne friche commerciale (800 m2). Un ensemble immobilier, probablement une résidence seniors, est envisagés. A Saint-Léonard et au Clairval, 600 logements seront rénovés par les deux principaux bailleurs sociaux, douze logements individuels seront construits à Goubemoulins.

Paris-Normandie - p.15

16/01/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Goderville. Les élus pour l'éolien chez leurs voisins

Le conseil municipal a donné un favorable (moins une voix contre et cinq abstentions) au projet d'implantation de parc éolien sur les communes de Saint-Maclou-La Brière et Vattetot sous Beaumont. Le projet prévoit l'implantation de 4 éoliennes.

Paris-Normandie - p.11

16/01/2018

TRANSPORT ET MOBILITE
Le Havre. Le rôle d'un contre-pouvoir

Le président du conseil de développement du Grand Port Maritime du Havre était lundi l'invité du Propeller Club du Havre. Il revenait cette occasion sur le rôle dévolu à cette instance « Tous les sujets y sont abordés. Le conseil du développement fait partie intégrante de la gouvernance du port du Havre. Il peut y avoir des divergences avec le conseil de surveillance... ». JL Le Yondre déplorait à travers plusieurs exemples, les postes 11 et 12 de Port 2000 ou l'accès fluvial à Port 2000 avec la chatière, la lenteur avec laquelle les projets structurants sont décidés. Dans un proche avenir, il souhaite que les ports de l'axe Seine soient gérés par un état-major basé au Havre.

Paris-Normandie - p.5

16/01/2018

VIE LOCALE
Le Havre. "Optimistes pour notre ville"

Le maire du Havre a présenté hier ses vœux aux commerçants de la ville. L Lemonnier revenait sur les retombées des festivités Un Eté au Havre « Un panier moyen de dépenses de 39 € pour les 2 millions de visiteurs », « Tout cela nous permet donc d'évaluer les retombées économiques de cette saison exceptionnelle à plus de 80 M€. ». Le premier édile est également revenu sur la situation du commerce de centre-ville, notamment dans les villes moyennes, et sur la question du changement du comportement du consommateur « Il faut les comprendre, les devancer, s'adapter, aller chercher le client là où il est ou le faire revenir ».

Paris-Normandie - p.2 - GOUEL Stéphane

16/01/2018

TRANSPORT ET MOBILITE
L'Est de l'Europe, nouvelle destination au départ de Deauville-Normandie

En 2017, l'aéroport de Deauville-Normandie a accueilli 160 000 passagers. L'offre de destinations s'étoffe cette année : jusqu'ici proposée uniquement en hiver la liaison vers Agadir au Maroc est prolongée du 6 avril au 26 octobre chaque vendredi, l'île de Santorin est desservie tous les dimanches du 3 au 24 juin et du 2 au 30 septembre. Autres nouveautés : un week-end de 4 jours à Cracovie 10 au 13 mai), un circuit Cracovie-Varsovie (13 au 20 mai), un départ vers Varna (Bulgarie) pour un circuit d'une semaine le 5 juin. A noter, il est désormais possible de réserver des vols secs pour toutes les destinations proposées au départ de Deauville-Normandie.

Le Pays d'Auge - p.3 - QUESNEL Sophie

12/01/2018

TRANSPORT ET MOBILITE
Une nouvelle navette ferroviaire pour Haropa en mars

C’est une bonne nouvelle pour les logisticiens et les professionnels du transport. Les efforts concertés des deux plus grands ports français, Le Havre et Marseille, ont permis de faire aboutir un projet de nouvelle navette ferroviaire.

Paris-Normandie - p.4

15/01/2018

VIE LOCALE
Vœux du maire de Fécamp : « Être les ambassadeurs de votre ville »

Dans un discours plus court qu’à l’habitude, la maire de Fécamp, Marie-Agnès Poussier-Winsback, a souhaité en préambule mobiliser les Fécampois.

Paris-Normandie - p.2

15/01/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Le Havre. Une Opale sur le boulevard

Le Havre n’en finit pas de se reconstruire sur lui-même. Après des années d’abandon, le terrain de l’ancienne station-service du boulevard de Strasbourg, à l’angle de la rue Michelet, va être bâti.

Paris-Normandie - p2. - MARAINE Marie-Ange

15/01/2018

INFORMATION
Bolbec. Une journée pour faire son choix

La CCI Seine Estuaire, Caux Seine agglo, Caux Seine développement organisent le 25 janvier le Forum des métiers à l'abbaye du Valasse. Plus de soixante-dix exposants (professionnels, monde éducatif, partenaires de l'emploi) seront présents pour accueillir les visiteurs. L'an dernier, le forum avait attiré près de 1 400 visiteurs.

Le Courrier Cauchois - p.40

12/01/2018

INFORMATION
Lillebonne. Une étude pour cet été

Une étude de faisabilité sur l'aménagement du parking du Centre Hospitalier Caux Vallée de Seine sera réalisée cet été. L'agglomération Caux Vallée de Seine et la ville de Lillebonne ont donné leur accord pour participer aux côtés du CHI aux investissements nécessaires. L'an dernier, le coût de l'investissement était estimé à plus d'un million d'euros.

Le Courrier Cauchois - p.17

12/01/2018

TOURISME, HOTELLERIE
Deux sites cauchois labellisés Normandie Qualité Tourisme

Le Juliobona Musée Gallo-Romain de Lillebonne et Muséoseine à Caudebec-en-Caux viennent d'obtenir le label Normandie Qualité Tourisme. En Normandie, 542 établissements adhèrent à ce jour au label géré par la CCI Normandie, avec la participation de la Région Normandie.

Le Courrier Cauchois - p.2

12/01/2018

LOISIRS
Deauville. Une fréquentation en baisse au Morny en 2017

Le cinéma Le Morny a enregistré en 2017 une baisse de fréquentation de 4,4% Sophie-Catherine Lechanteur directrice du cinéma explique cette baisse par la fermeture pour travaux au mois de janvier et par les conditions météorologiques "Les ponts du mois de mai ne nous ont pas été favorables. La saison estivale a été moins forte. C'est important car notre clientèle est très parisienne. (...)".

Ouest-France - np - DELEPINE Louise

12/01/2018

ENTREPRISE
Mézidon-Canon. les lasagnes Toselli à l'assaut de la Chine

L'entreprise Stefano Toselli (250 salariés à Mézidon-Canon) a participé cette semaine au déplacement en Chine du président Macron, à l'invitation de l'agence Business France. Le fabricant de lasagnes et de cannellonis est déjà présent en Chine, les produits sont proposés depuis un an dans les rayons de 200 supermarchés de Shanghai et depuis peu des plats préparés ou surgelés sont disponibles à la livraison via une plateforme de vente en ligne. S Hamer président de l'entreprise depuis 2010 vise de nouveaux contrats, dans la région du nord-est notamment.

Ouest-France - np

12/01/2018

RESTAURATION
Lisieux. Des pizzas et potages maison à déguster à La Toscane

Place de la République, la pizzeria La Toscane succède au Pixie's. Thibault Piquet est à la tête de l'établissement, il propose des préparations maison (pizzas, potages).

Ouest-France - np

12/01/2018

INFORMATION
La Normandie superstar

Né le 1er janvier de la fusion du Pôle image (ex-Haute-Normandie) et de la Maison de l'image (ex-Basse-Normandie), Normandie Images reçoit chaque année 200 à 250 projets de scénario, en moyenne. L'association soutient financièrement 75 à 80 projets par an à des degrés divers, elle est dotée d'un fonds de soutien à la création de plus de deux millions d'euros. Les retombées économiques sont estimées à cinq fois la mise pour les téléfilms, et 2 à 2,5 fois la mise pour les longs métrages. Parmi les lieux de tournage, plus de 110 tournages ont été répertoriés pour Le Havre par les historiens du cinéma.

Paris-Normandie - p.16 - BOITELLE Franck

12/01/2018

ENTREPRISE
Les Normands à Las Vegas : "Le CES, the place to be"

Une cinquantaine d'entreprises normandes participent cette semaine au CES de Las Vegas. Parmi elles, neuf start-up réunies sous la bannière Normandy French Tech. Le déplacement aux Etats-Unis est l'occasion de tisser un réseau international mais aussi de trouver de nouveaux clients.

Paris-Normandie - p.22

12/01/2018

INFORMATION
Jean-Luc Léger réélu à la tête du Ceser de Normandie

Jean-Luc Léger, représentant du Comité régional des associations de jeunesse et d'éducation populaire (Crajep), a été réélu hier à la présidence du Ceser Normandie. La nouvelle assemblée compte 130 conseillers pour cette mandature (2018-20223).

Paris-Normandie ; La Lettre d'écoNormandie - p.21 p.3 - BRAUN Marc

12/01/2018

ENTREPRISE
Le Havre. Un forum de la franchise

La CCI Seine Estuaire organise le 30 janvier dans ses locaux le premier forum normand de la franchise. La manifestation est organisée en partenariat avec la Fédération française de la franchise.

Paris-Normandie - p.21

12/01/2018

RESSOURCES HUMAINES
Deauville. 200 postes

Pour renforcer ses équipes lors de la prochaine saison, le groupe Barrière propose 200 postes à Deauville, Pont l'Evêque. Une journée de recrutement Barrière est programmée le 31 janvier, autres rendez-vous le forum des métiers de l'hôtellerie-restauration (Deauville) le 13 mars, le salon de l'emploi formation de Lisieux le 28 mars.

Paris-Normandie - p.21

12/01/2018

http://barriere-recrute.com

TRANSPORT
Le Havre. Rendez-vous routiers su le grill

A l'occasion de la récente cérémonie des vœux du Syndicat des Transitaires, le président JL Le Yondre a relevé les bonnes nouvelles "la reprise économique, la pause dans les mouvements sociaux, la reprise des investissements et la reconnaissance de la France au niveau mondial". Au Havre, la barre des 3 millions de conteneurs traités a été dépassée. Pour capter de nouveaux trafics, JL Le Yondre estimait "Le port du Havre doit concrétiser définitivement la problématique des postes 11 et 12 de Port 2000 ainsi que la chatière". Le président du STH est également revenu sur l'arrêt fin 2017 du dispositif de prises de rendez-vous pour les transporteurs routiers sur les terminaux en place depuis trois ans, il s'inquiète des conséquences en matière de coûts de prise de rendez-vous et prévient « (...) Il serait inadmissible que nous, clients des transporteurs routiers, assumions la prise en charge d'accords qui ne nous concernent pas. En aucun cas nous ne supporterons ces coûts. ».

Paris-Normandie - p.4

12/01/2018

ENTREPRISE
Le Havre. Trophées des entrepreneurs de l'Estuaire

La CCI Seine Estuaire organise le 24 janvier les Trophées des entrepreneurs de l'estuaire. Sept trophées seront remis lors de la cérémonie des vœux.

Le Journal des Entreprises Normandie - p.18

01/01/2018

ENTREPRISE
Le Havre. Corroban investit 700 000 euros dans un nouveau site de production

Corroban (18 salariés) est spécialisé dans la fabrication et la commercialisation de gammes de détergents, dégraissants et solvants de nettoyage. L'investissement de 700 000 euros, dont 150 000 prêtés par la Région Normandie, porte sur un nouveau bâtiment et une nouvelle ligne de production.

Le Journal des Entreprises Normandie - p.11

01/01/2018

INFORMATION
Le Havre. Projet

Le CFA de la chambre des métiers et de l'artisanat de Seine-Maritime devrait accueillir après rénovation l'institut culinaire franco-chinois. Le projet est porté par la CMA et la Région Normandie.

Le Moniteur du BTP - p.32

12/01/2018

ENTREPRISE
Le Havre. Helvetia, assureur girondin

Helvetia vient de déménager son siège français de Paris au Havre où il emploie 150 salariés. Le groupe suisse a repris il y a cinq ans le portefeuille d'assurés de Groupama Transports.

La Lettre d'écoNormandie - p.2

05/01/2018

ENTREPRISE
Fécamp. Colorine By As ou l'esprit fun

Depuis le 2 janvier, Anne-Sophie Saint-Matin-Pimont a repris l'agence de communication visuelle stratégique et créative Colorine. L'agence est renommée Colorine By As. Anne-Sophie Saint-Martin-Pimont travaille avec un maquettiste pour la concrétisation des idées.

Paris-Normandie - p.3

10/01/2018

http://www.colorine-publicite.fr

DISTRIBUTION
Pimkie : trois magasins normands doivent fermer

La direction Pimkie (enseigne de vêtements) a confirmé le projet de fermeture de 37 magasins (sur 321) sur trois ans en France. Trois magasins normands seraient concernés dont celui du Havre.

Ouest-France - np

11/01/2018

ENTREPRISE
Une salle de sport bientôt ouverte à Trouville

Installés depuis dix ans dans le gymnase de Saint-Arnoult, Antoine et Vanessa Poullain ouvrent leur salle de sport (750 m2) sur la zone d'emploi d'Hennequeville à Trouville-sur-Mer. "Fitforme Trouville'' ouvrira le 22 ou le 29 janvier avec une offre d'activités élargie.

Ouest-France - np - PRINTEMPS Corinne

11/01/2018

RESSOURCES HUMAINES
Honfleur. Ca recrute dans le secteur de l'assemblage électronique

Pôle Emploi invite les personnes intéressées par un emploi dans le secteur de l'assemblage électronique à transmettre leurs CV à l'agence d'Honfleur. "(...) une expérience dans le secteur de la couture ou de la joaillerie" est recherchée.

Ouest-France - np

11/01/2018

ENERGIE
Parc éolien de Dieppe-Le Tréport. Le compte à rebours est lancé

L'Agence Française pour la Biodiversité rendra le 1er février son avis sur le volet environnemental du parc éolien offshore de Dieppe-Le Tréport. Engie aurait accepté plusieurs modifications sur le projet, après 'avis défavorable rendu par le parc naturel main des estuaires picards et de la mer d'Opale. La décision est d'importance pour le projet de deux usines de construction d'éoliennes au Havre et la création annoncée de 750 emplois directs.

Paris-Normandie - p.21 - HAUGUEL François

11/01/2018

ENTREPRISE
Normandie. Katapult met en orbite l'économie sociale et solidaire

L'Agence pour le développement régional des entreprises sociales et solidaires (Adress) se dote d'un incubateur d'entreprises Katapult, Emilie Tolian présidente de l'Adress Normandie livre les chiffres de l'économie sociale et solidaire en Normandie ''C'est 10 % des emplois salariés, environ 120 000 emplois et 89 000 entreprises ''.

Paris-Normandie - p.20 - BRAUN Marc

11/01/2018

ENSEIGNEMENT
Le Havre-Rouen-Caen. Universités : fusion à tout prix ?

Le président de la Région Normandie souhaiterait la fusion des universités du Havre, de Rouen et de Caen, à l'image de démarches engagées dans d'autres régions. Il a adressé début décembre un courrier en ce sens aux trois présidents des universités, courrier cosigné par F Buccio préfète de région et D Rolland recteur d'académie. Les présidents d'université doivent rencontrer le 22 janvier H Morin.

Paris-Normandie - p.18

11/01/2018

DISTRIBUTION
France-Normandie. La taille des soldes en réduction

Les soldes d'hiver ont débuté mercredi pour six semaines. Pour ce premier rendez-vous depuis son inauguration en novembre, le Village des marques de Honfleur a adapté les horaires d'ouverture des boutiques ouvertes jusqu'à 20 heures (contre 19 heures en temps ordinaire). La directrice du Village ne communique pas sur les objectifs fixés pour la période, elle précise néanmoins "le mois de janvier doit représenter 12 à 13% du flux annuel". Deux boutiques éphémères, Classic All Blacks (textile) et Home and Cook (équipements domestiques° complètent l'offre de la trentaine de boutiques du complexe. A noter, la durée des soldes devrait être ramenée de six à quatre semaines dès 2019, suivant le souhait du gouvernement. Le projet est accueilli favorablement par les professionnels du commerce, la question de la révision éventuelle du calendrier des soldes n'est pas tranchée.

Paris-Normandie ; Ouest-Fance - pp.16-17 np - DUBOIS Thomas ; PONROY Xavier

11/01/2018

ENSEIGNEMENT
Le Havre. L'EM Normandie se dévoile

L'EM Normandie organise samedi une journée portes ouvertes sur son campus du Havre. Une session gratuite de préparation aux concours Passerelle 1 et 2 est programmée. Des journées portes ouvertes sont également organisées le 20 janvier sur le campus de Caen, le 27 janvier à Paris.

Paris-Normandie - p.4

11/01/2018

INFORMATION
Normandie. CESER : rendez-vous le 11

La séance d'installation du nouveau CESER Normandie aura lieu le 11 janvier. Deux candidats sont en lice pour le poste de président : le président sortant JL Léger ; J Belin président du pôle TES et du CRT Normandie et directeur général du Centre International de Deauville.

La Chronique de Normandie - p.2

08/01/2018

FINANCES PUBLIQUES
Et pendant ce temps-là [Budget région Normandie]

En 2018, le budget de la région Normandie s'établira à 1,87 milliard d'euros. 531 M d'euros seront dédiés aux investissements dont 684 M d'euros pour l'insertion professionnelle et les lycées, 556 M d'euros pour les transports, 202 M d'euros pour le développement économique.

La Chronique de Normandie - p.2

08/01/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
La zone des Hauts-de-Glos bientôt à l'étroit ?

Créée en 2007, la zone des Hauts-de-Glos offre 62 hectares de terrains, sur les communes de Glos et de Courtonne-La-Meurdrac. Les terrains sont aujourd'hui occupés ou réservés à 80%, seuls 12 hectares restent disponibles. Une réflexion est en cours au sein de Lisieux Normandie pour envisager une extension ou une zone Haut-de-Glos 2.

Ouest-France - np - BLANCHARD-LAIZÉ Anne

10/01/2018

DISTRIBUTION
Lisieux. la boulangerie ''drive'' Jad'Or arrive route de Paris

La boulangerie-pâtisserie artisanale Jad'Or a ouvert hier matin route de Paris, entre Jardiland et l'usine Knorr-Bremse. Dix salariés travaillent au sein du commerce de 410 m2. Un service drive sera ouvert dans les prochaines semaines pour les clients les plus pressés.

Ouest-France - np

10/01/2018

DISTRIBUTION
Lisieux. Fnac, drive Jad’or, Darty… arrivent en périphérie

Sur le dernier lot constructible de la zone de la Galoterie, quatre des cinq cellules commerciales disponibles sont désormais occupées. Les arrivées de Darty, Gifi, Générale d'optique (actuellement installée rue Henry-Chéron) et Coiff and Co sont annoncées.

Ouest-France - np

10/01/2018

LOISIRS
Deauville. La thalasso ferme pour une semaine

La thalassothérapie de Deauville est fermée pour des travaux de maintenance jusqu'au 14 janvier. Stéphanie Hardy-Lagoutte directrice de l'établissement détaille les travaux qui seront effectués. L'établissement a été entièrement rénové en 2014.

Ouest-France - p.19

10/01/2018

ENERGIE
Valérie Rai-Punsola à la tête d'Energies Normandie

Valérie Rai-Punsola est nommée déléguée générale de Normandie Energies, nouvelle structure intégrant Energies Normandie et Nucléopolis. Normandie Energies compte quatre pôles : EnR (Energies renouvelables), Oil&Gas, nouveaux usages de l'énergie, nucléaire.

Paris-Normandie - p.19

10/01/2018

DISTRIBUTION
Honfleur. Objectif dépassé pour le centre de marques

Ouvert le 10 novembre dernier, le centre de marques Honfleur Normandy Outlet clôture l'année avec 270 000 clients accueillis. L'objectif était de 180 000 visiteurs.

Paris-Normandie - p.17

10/01/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Honfleur. La ville poursuit sa mutation

Le maire de Honfleur s'est penché sur les projets 2018 lundi lors de ses voeux. Il annonçait plusieurs projets d'implantation sur le parc d'activités Calvados-Honfleur, autour du Honfleur Normandy Outlet ''Il y a, entre autres, un hôtel trois ou quatre étoiles avec une architecture contemporaine, un grand centre commercial bio, et des activités artisanales diverses : notamment l’installation d’une biscuiterie, qui fabriquera sur place, et emploiera une quinzaine de personnes.''. Autres implantations attendues : celles de plusieurs showrooms et d'un supermarché NaturéO. M Lamarre se félicitait également "du développement des commerces traditionnels au cœur de Honfleur (...)". Les autres projets envisagés par la ville concernent la réouverture du bassin du Centre, le musée Eugène Boudin pour lequel une étude est en cours, le pôle santé dont l'ouverture est prévue pour la fin de l'année ou la réhabilitation de la route Renouf.

Paris-Normandie ; Ouest-France - p.17 np - URSET Marie-Christine

10/01/2018

INFORMATION
Lisieux. Toute la ville dans une appli

L'application mobile ''Lisieux & moi" comprend une quinzaine de services de proximité personnalisables (actualités, sorties, portail famille, associations...), elle vise à simplifier le quotidien des habitants de la commune. Téléchargeable gratuitement, elle sera enrichie au fil de l'année.

Paris-Normandie - p.17

10/01/2018

RESSOURCES HUMAINES
Montivilliers. Apprendre pour travailler

Le Conseil Economique et Social de Montivilliers a réalisé un état des lieux de la formation professionnelle sur le bassin d'emploi du Havre et de la pointe de Caux ainsi qu'une enquête sur les besoins des entreprises locales en la matière. Selon le rapport, l'offre de formation dans les métiers traditionnels est complète mais parfois redondante ; l'offre de formation pour des secteurs aux besoins croissants (systèmes automatisés, numérique dans l'automobile, ...) est déficitaire sur le territoire. Le rapport pointe l'absence d'évaluation sur l'obtention d'un emploi en sortie de formation ; le manque de solutions pour les personnes en situation de décrochage scolaire hormis celles de la Mission locale. La Ville de Montivilliers souhaite élargir son offre de formation professionnelle dans un proche avenir.

Paris-Normandie - p.2

10/01/2018

TRANSPORT
Ouverture d’une navette ferroviaire entre Marseille, Le Havre et Lausanne dès la mi-mars

Naviland Cargo va ouvrir une navette ferroviaire entre Le Havre et Lausanne d'une part, le port de Marseille-Fos et Lausanne d'autre part. Les navettes fonctionneront trois fois par semaine, à partir de la mi-mars. Selon les dirigeants des ports, ''le potentiel du marché suisse est estimé entre 350 000 et 400 000 EVP par an. (..)". Pour Haropa, "cette première liaison régulière vers la Suisse répond à l'objectif stratégique d'extension de l'hinterland vers l'Est".

L'Antenne - p.1 - CALABRESE Vincent

09/01/2018

INFORMATION
L'excédent des naissances sur les décès, seul moteur de la croissance démographique normande

En 2015, la Normandie compte plus de 3 339 000 habitants. La région compte 5% de la population française. Entre 2010 et 2015, la région a gagné 28 700 habitants, soit 5 700 habitants par an (+0,2% par an). L'excédent des naissances sur les décès soutient la croissance démographique.

Insee Normandie - 2 p.

04/01/2018

RESSOURCES HUMAINES
En 2015, l'emploi portuaire est stable à Rouen et en recul au Havre, sur fond de reprise du trafic maritime

Fin 2015, les complexes industrialo-portuaires du Havre et de Rouen emploient 48 500 salariés dans 1 700 établissements, soit 4,6% des salariés normands. Entre 2014 et 2015, le nombre d'emplois a reculé (-580 emplois) Dans le détail, 30 200 salariés sont rattachés au complexe industrialo-portuaire du Havre (-570 par rapport à 2014, -1,9%), 18 300 salariés au complexe industrialo-portuaire rouennais (stable entre 2014 et 2015). Le cluster industriel, qui concentre les deux tiers des effectifs, subit l'ensemble des pertes d'emploi avec 480 emplois perdus au Havre et 100 à Rouen. En 2014, les complexes industrialo-portuaires ont généré 4,8 milliards d'euros de richesse, soit 9% de la richesse régionale.

Insee Normandie - 2 p.

04/01/2018

ENSEIGNEMENT
L'Iper diversifie son offre

L'ESA Business School une école de management implantée à Beyrouth au Liban ouvre un certificat en transport maritime et logistique, en partenariat avec l'Iper et CMA-CGM. Dispensée en anglais par des enseignants et experts professionnels de l'Iper, la formation se compose de quatre modules de deux jours. Les stagiaires seront accueillis au mois de mai au Havre. L'Iper, qui diversifie ainsi son offre de formation, prévoit une commercialisation auprès de sa clientèle francophone.

Paris-Normandie - p.10

29/12/2017

DISTRIBUTION
Lisieux. La Fnac s’installe le 1er février à côté d’Intermarché

La Fnac ouvrira ses portes à Lisieux le 1er février, sur la zone commerciale d'Intermarché. Le magasin offrira une surface de vente d'environ 800 m2, il comptera 15 collaborateurs.

Ouest-France - np - BLANCHARD-LAIZE Anne

09/01/2018

DISTRIBUTION
Le Havre. Jenner : Auchan est prêt

L'hypermarché Auchan du Mont-Gaillard (550 employés) s'attend à une baisse du chiffre d'affaires durant la période des travaux du tunnel Jenner. Pour Melchior Andris, directeur du magasin depuis un an et demi, "Ca ajoute une difficulté supplémentaire à notre métier. Notre profession subit une sorte de révolution par rapport aux changements de modes de consommation. (...). Les travaux apportent un nouveau défi dans une période déjà passionnante", Les échanges avec la mairie, les responsables du service de la voirie ont permis d'envisager les mesures à prendre pour limiter les perturbations. La direction et les collaborateurs de l'hypermarché ont préparé un programme d'animations commerciales.

Paris-Normandie - p.3

09/01/2018

ENTREPRISE
Le Havre. "Sprinter, des boulets aux pieds"

Créée en 2014, LH Services est une entreprise d'insertion installée dans le quartier du Mont-Gaillard, elle intervient pour des travaux de second œuvre. LH Services va travailler en sous-traitance pour l'entreprise d'insertion Abbei de Saint-Etienne du Rouvray qui vient d'emporter un appel d'offres de rénovation de logements vides auprès d'Habitat 76. Abou M'Bodji fondateur de LH Services revient sur son parcours.

Paris-Normandie - p.3 - FREBOU Christophe

09/01/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Normandie. Morin lance son année à Rouen

Le président de la région Normandie a détaillé les projets 2018 hier devant la presse. A propos des aéroports normands, il annonce "une offre commerciale commune et une promotion commune" et des avancées dans les discussions sur la gouvernance. ''Un très beau projet sur le campus du Madrillet" à Rouen est annoncé pour ''le deuxième semestre 2018".

Paris-Normandie - p.16

09/01/2018

ENTREPRISE
Alpine fait son show à Deauville

La concession Renault Gueudet de Deauville a ouvert son showroom dédié au véhicule Alpine, le seul de la marque en Normandie, en décembre. Le véhicule sera disponible à partir du 20 janvier. O Galmiche directeur des concessions Gueudet de Deauville et Pont l'Evêque indique "Nous avons déjà enregistré 68 réservations. Nos acheteurs sont surtout des gens attachés à la marque et qui ont connu Alpine. (...). Ce sont essentiellement des clients de la région, qu'on ne voyait pas dans nos enseignes Renault, et des Parisiens qui veulent se faire livrer à Deauville...."

Paris-Normandie - p.17 - URSET Marie-Christine

09/01/2018

TRANSPORT
Une année record pour les places portuaires de l'axe Seine

Haropa, bannière réunissant les ports du Havre, de Rouen et de Paris, vient de dévoiler les chiffres de l'année 2017, une année marquée par le positionnement des trois grandes alliances (2M, Ocean Alliance et The Alliance) toutes présentes au Havre. Le trafic maritime s'établit à 92,64 millions de tonnes (+6%), l'activité conteneurs est en progression de 14%, franchissant la barre des 3 millions de conteneurs équivalent vingt pieds. Le transbordement est en hausse de 39%, le trafic roulier de 18% (300 000 véhicules), les vracs liquides de 5% à 49,71 millions de tonnes, les vracs solides reculent de 4%. Du côté des croisières, 437 282 passagers ont transité par Rouen, Honfleur, Le Havre (+20%). N Occis président d'Haropa et directeur général d'Haropa Rouen soulignait également la progression des trafics maritimes et fluviaux des matériaux de construction (+19 et +14%), H Martel pour Haropa Le Havre rappelait le potentiel de la plateforme multimodale du Havre "L'outil fonctionne bien avec 145 000 EVP traités en 2017 et un objectif de 170 000 cette année".

Paris-Normandie ; Les Echos - p.18 np - HAUGUEL François

09/01/2018

TOURISME, HOTELLERIE
Renforcer l'attractivité du Pôle

En charge de l'attractivité et du tourisme au seine du Pôle métropolitain de l'estuaire, P Augier et MA Poussier-Winsback ont annoncé la réalisation en 2018 une étude sur la stratégie touristique et événementielle de l'estuaire de la Seine. Parmi les autres projets de l'année : l'extension des Nuits du tourisme au périmètre du Pôle, elle était jusqu'ici limitée à la Codah, une carte touristique à l'échelle de l'estuaire....

Paris-Normandie - p.12

26/12/2017

ENTREPRISE
Le Havre. De nouveaux entrepôts sur le port

Créé en 1976, le groupe familial Seafrigo poursuit son développement avec un nouveau projet chaussée de la Moselle. Baptisé PLS, ce projet porte sur le développement de 15 000 m3 d'entrepôts dont 9 000 sous température positive. Eric Barbé responsable de l'entreprise précise "Il y aura aussi une station de levage, de pesage. Le dépôt à conteneurs est déjà ouvert...Le projet sera opérationnel en 2018. Une seconde tranche de 60 000 m3 est prévue à l'horizon 2019. Ce nouveau projet devrait permettre la création de 120 emplois. Seafrigo est présent dans 17 pays à travers le monde, le groupe emploie 1 200 salariés dont 650 au Havre.

Paris-Normandie - p.5

26/12/2017

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Caux Vallée de Seine. Les grands projets de 2018

A Bolbec, la voirie, le stationnement et le sens de circulation seront revus place Félix-Faure. La création de nouvelles annexes à la mairie sera entamée, 1,7 million d'euros HT est engagé dans le projet, la rénovation de l'ancienne propriété Léger voisine de la mairie débutera pour accueillir un pôle social et administration (1,73 M d'euros HT). Porté par l'agglomération, un projet de médiathèque face à la mairie doit voir le jour. A Lillebonne, les travaux d'aménagement de la route Gravenchon-Bolbec doivent se poursuivre, deux résidences offrant 55 logements seront inaugurées, le centre aquatique fera l'objet de travaux du 5 février au 6 juillet. A Port-Jérôme, la livraison du bâtiment Les Terrasses 2 en entrée de ville est attendue, il accueillera la chambre de commerce et Caux Seine Développement, la résidence "Le clos Mathilde'' (48 logements) près du champ de foire sera livrée. A Gruchet-le-Valasse, un architecte sera désigné pour concevoir un projet pour la friche industrielle de la Slic (un hectare).

Paris-Normandie - p.15

30/12/2017

TRANSPORT
Le Havre. Tunnel Jenner : galère annoncée

Depuis le 2 janvier et jusqu'au 15 décembre prochain, le tunnel Jenner est fermé à la circulation pour travaux. 15 millions d'euros sont engagés dans des travaux de mise en conformité aux normes de sécurité incendie. La fermeture de cet axe inquiète les commerçants du Rond-Point et de la ville haute. Le parking Maréchal Joffre sera gratuit le samedi, un tarif spécial pour les piétons empruntant le tramway entre les stations Jenner et Rond-Point est en place.

Paris-Normandie - p.3

03/01/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Le Havre. Les grues sont de retour

Tour d'horizon des projets portés par la ville du Havre ou la Codah dont la concrétisation est attendue cette année. Quai Frissard à l'est de l'Isel, un bâtiment de 12 700 m2 abritera d'une part l'Ecole de Management de Normandie (sur 9 100 m2) et d'autre part la Cité numérique (3 600 m2). 24,16 millions d'euros sont engagés par les financeurs (EM Normandie, Codah, CCI Seine Estuaire, Région, Département). L'installation des occupants est prévue pour la rentrée 2019. Entamé en novembre, le chantier d'aménagement du Grand Quai ou quai Southampton va se poursuivre toute l'année. Le quai et la chaussée Kennedy passeront de 4 à 3 voies de circulation. Le tunnel Jenner est fermé pour travaux de mise aux normes incendie depuis le 2 janvier et jusqu'au 15 décembre. Plusieurs opérations de construction sont programmées : dans le secteur Eure-Brindeau, 62 logements et commerces doivent voir le jour à partir du 4eme trimestre 2018 sur le site Gravelotte, Logéo doit construire une centaine d'habitations rue Maurice-Genevoix à Bléville ; à Aplemont les travaux de la Cité des Fleurs doivent démarrer tout comme la réhabilitation de l'ancienne caserne Dumé d'Aplemont ; dans le centre ancien le chantier de Propriété Familiale de Normandie (46 logements en immeubles et petites maisons) se poursuit pour une livraison cette année. La ZAX Jules Durand sera également aménagée.

Paris-Normandie - p.2 - HAUGUEL François

03/01/2018

TRANSPORT
Le Havre. Encore quelques travaux

Du 8 janvier à la fin du mois de mars, la circulation routière sera interdite sur le pont du Hode. Cette interruption vise à permettre la réalisation du démontage du pont provisoire mis en place après un incident de navigation survenu en octobre 2016 et à la reprise de la chaussée.

Paris-Normandie - p.4

02/01/2018

ENERGIE
Port-Jérôme-sur-Seine. Le CEA s'intéresse à H2V

Porté par L Mallet et A Samson, le projet H2V prévoit la construction d'une usine de production d'hydrogène à Port-Jérôme-sur-Seine. Le CEA-Liten, laboratoire spécialisé sur les technologies d'avenir en matière de transition énergétique, s'intéresse au projet normand.

La Chronique de Normandie - p.3

08/01/2018

FINANCES PUBLIQUES
Codah. Luc Lemonnier va investir 158 M euros en 2018

Le budget 2018 de la Codah s'établit à 487 M d'euros : 329 M pour le fonctionnement, 158 M pour les investissements. Pour les investissements, 109 M sont consacrés au renforcement de l'attractivité du territoire, 3,1 millions sont prévus pour la cité numérique, 9,5 pour l'Ecole de Management de Normandie, 4,52 millions pour les parcs d'activité.... A noter, les taux d'imposition restent inchangés depuis 2015.

La Chronique de Normandie - p.4

08/01/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Le Havre. Population : vers l'atterrissage ?

Au 1er janvier 2018, Le Havre compte 172 366 habitants (- 3 000 habitants en cinq ans) selon l'Insee. JB Gastinne, premier adjoint au maire du Havre, analyse les chiffres sur une période de cinq ans "J'y note que Le Haver ne baisse que de 0,4%. Pile, dans la moyenne des grandes villes normandes. L'exception havraise, celle d'une ville qui perdait de nombreux habitants quelle que soit la tendance ailleurs, n'est plus. Et c'est tant mieux.".

Paris-Normandie - p.7 - FREBOUR Christophe

06/01/2018

ENTREPRISE
Le Havre. L'entreprise Maridor change de mains

Créée en 1925, la société de peinture Maridor est reprise par Julien Cadoret. A l'activité peinture et revêtements de sols, il prévoit d'ajouter la plâtrerie, l'isolation intérieure et un pôle décoration devrait voir le jour rapidement.

Paris-Normandie - p.7

06/01/2018

ENTREPRISE
Le futur se crée en Normandie

Dans le cadre du programme "Territoires d'innovation de grande ambition", le gouvernement a retenu Le Havre et Rouen parmi les 24 dossiers sélectionnés sur 117. Au Havre, le projet "Smart port city" a été retenu. Depuis plusieurs années, l'innovation dans les ports est devenue un enjeu clé. Haropa a organisé en juin 2017 le premier ''Meet-up Smart Port".

Paris-Normandie - p.15 - HAUGUEL François

06/01/2018

INFORMATION
Normandie. 1 807 euros

Les Normands seraient prêts à investir en moyenne 1 807 euros (contre 2 193 euros en moyenne nationale) pour la rénovation énergétique de leur logement selon un sondage Opinionway pour Monexpert-renovation-energie.fr

Paris-Normandie - p.14

08/01/2018

RESSOURCES HUMAINES
Normandie. L'emploi orienté à la hausse

Selon les derniers chiffres publiés par l'Urssaf, le nombre d'emplois salariés a progressé de 0,1% en Normandie au 3eme trimestre 2017, après une hausse de 0,3% au 2eme trimestre. Sur les neuf premiers mois de l'année 2017, 5 400 emplois ont vu le jour en Normandie.

Paris-Normandie - p.15

08/01/2018

INFORMATION
Premiers rendez-vous pour l'économie normande

Tour d'horizon, non exhaustif, des rendez-vous inscrits à l'agenda 2018 des Normands. Du 9 au 12 janvier, une cinquantaine d'entreprises participeront sous la bannière Normandy French Tech au CES (Consumer Electronic Show) à Las Vegas. L'Agence Française de la Biodiversité rendra le 1er février son avis sur le parc éolien offshore du Tréport (62 éoliennes de 8 MW chacune). La Normandie participera au salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars. L'Agence de Développement pour la Normandie (ADN) et l'agence d'attractivité déploieront la marque Normandie. L'ouverture de lieux pour promouvoir la région figure parmi les actions prévues, un premier lieu devrait ouvrir à Londres fin 2018.

Paris-Normandie - p.14

08/01/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Rolleville. Les aménagements du centre-bourg touchent à leur fin

La reconfiguration du centre-bourg de Rolleville sera achevée au printemps. Le maire P Leprettre a fait le point sur les travaux : réalisation de la nouvelle mairie, rénovation du gymnase, de la salle polyvalente et du clocher de l'église, réalisation de parkings. 691 920 euros hors taxe ont été engagés dans les travaux de la mairie, 97 722 euros hors taxes pour les aménagements de parkings.

Paris-Normandie - p.7

08/01/2018

DISTRIBUTION
Le Havre. Trucks de fille aux Docks

Les Docks Vauban accueillent les 13 et 14 janvier la 4e édition de "Trucs de filles''. Trente-cinq prestataires feront découvrir leurs savoir-faire à cette occasion. L'an dernier, 23 000 visiteurs s'étaient rendus aux Docks pour ce rendez-vous sur la journée du samedi.

Paris-Normandie - p.5

08/01/2018

ENTREPRISE
Agenda CCI Seine Estuaire janvier 2018

L'agenda de la CCI Seine Estuaire propose des RDV Experts, des réunions 90 minutes, les RDV de la création, les événements. Les RDV experts, un rendez- vous individuel sur inscription, permettent de rencontrer un expert-comptable, l'INPI, les Douanes, un professionnel du secteur juridique et fiscal. Des réunions d'information de 90 minutes : "Le nouveau règlement sur la protection des données (RGPD, cyber-sécurité) les obligations du chef d'entreprise" ; ''Accessibilité handicapés pour les établissements recevant du public : règles et procédures" ; "Le licenciement pour motif personnel : procédures et motifs". Des événements : "Loi de finances 2018" ; "trophée des entrepreneurs de l'estuaire" ; "Forum des métiers" ; "Forum de la Franchise". Plusieurs rendez-vous consacrés à l'innovation numérique sont organisés au Container "Valoriser et gérer l'innovation", ""Les atouts d'un fablab pour une PME-PMI", "Comment s'appuyer sur la fiscalité pour contribuer au financement de mon projet innovant ?". Agenda complet sur le site internet de la CCI www.seine-estuaire.cci.fr/agenda

Paris-Normandie - p.4

05/01/2018

TRANSPORT
Transport maritime : le cargo à voiles est de retour

La filière nautique s'intéresse à l'énergie du vent. STX travaille sur un concept nouveau de paquebot à voiles et a débuté des études d'une durée de 3 ans pour un montant de 1,7 M d'euros (dont 600 000 euros d'aides de l'Etat, au titre des Investissements de l'avenir). La société Neoline, basée à Nantes, vise un marché de niche avec un projet de cargo roulier à voiles. Neoline SAS a été créée avec 9 associés français et se positionne comme armateur avec une augmentation de son capital de 225 000 euros. Neoline cible le fret hors norme sans subir les aléas du prix du pétrole et avec un engagement de vitesse commerciale. Deux lignes ont été définies. La première reliera Charleston, Baltimore, Saint-Pierre et Miquelon (13,5 jours) et la deuxième Montréal, Baie-Comeau, Saint-Pierre et Miquelon, Amsterdam ou Anvers, Le Havre et Belfast (11,5 jours). La construction du navire de 136 mètres devrait démarrer dans moins d'un an après la signature des lettres engageantes et le bouclage du montage financier. La construction du navire de la deuxième ligne devrait débuter en 2019. Le coût des deux navires s'élève à 73 M d'euros.

Le Marin - pp.10-11 - COUZINOU Véronique ; MELENNEC Olivier

21/12/2017

TRANSPORT
Au Havre, le port modernise ses outils

Le grand port maritime du Havre (GPMH) a investi 2 M d'euros dans l'achat d'un bateau-porte ballasté mis en flottaison et déplacé au moyen de cabestans et de haussières, sur la forme de radoub 5. Début 2017, le port a acquis une grue portuaire sur pneus d'une capacité de levage jusqu'à 35 mètres, d'un montant de plus d'1 M d'euros. Un appel d'offre a été lancé et les résultats seront analysés courant 2018. Ces investissements complètent la refonte des terre-pleins et du réseau d'assainissement pour un montant d'1,1 M d'euros. Franck Bruger reconnaît qu'il manque un interlocuteur unique pour coordonner les différents corps de métier "nous essayons de fédérer les entreprises spécialisées autour de la filière, avec la CCI Seine Estuaire et l'agence de développement économique Le Havre développement".

Le Marin - p.16 - CASTETZ Natalie

21/12/2017

PECHE
Les cirées de Seine-Maritime voudraient moins de ventes directes

Le Syndicat mixte du port de Dieppe (SMPD) a dirigé une étude portant sur les conditions de débarque et de première mise en marché de Seine-Maritime, qui vient d'être publiée. L'étude révèle que 98% de la production seinomarine est mise à terre dans les ports du Havre, de Fécamp, de Dieppe et du Tréport, il y a 11 points de débarque répertoriés et 37% des volumes passent sous les criées. Yvon Neveu, président de la criée privée fécampoise et Marie-Dominique Fouchaut, directrice du SMPD, estiment que des complémentarités sont possibles : service de ramassage pour éviter la déperdition de produits normands et la création d'une mention "Port de débarque Normandie".

Le Marin - p.31 - GOASGUEN Richard

07/12/2017

TRANSPORT
Transport maritime : le cargo à voiles est de retour

La filière nautique s'intéresse à l'énergie du vent. STX travaille sur un concept nouveau de paquebot à voiles et a débuté des études d'une durée de 3 ans pour un montant de 1,7 M d'euros (dont 600 000 euros d'aides de l'Etat, au titre des Investissements de l'avenir). La société Neoline, basée à Nantes, vise un marché de niche avec un projet de cargo roulier à voiles. Neoline SAS a été créée avec 9 associés français et se positionne comme armateur avec une augmentation de son capital de 225 000 euros. Neoline cible le fret hors norme sans subir les aléas du prix du pétrole et avec un engagement de vitesse commerciale. Deux lignes ont été définies. La première reliera Charleston, Baltimore, Saint-Pierre et Miquelon (13,5 jours) et la deuxième Montréal, Baie-Comeau, Saint-Pierre et Miquelon, Amsterdam ou Anvers, Le Havre et Belfast (11,5 jours). La construction du navire de 136 mètres devrait démarrer dans moins d'un an après la signature des lettres engageantes et le bouclage du montage financier. La construction du navire de la deuxième ligne devrait débuter en 2019. Le coût des deux navires s'élève à 73 M d'euros.

Le Marin - pp.10-11 - COUZINOU Véronique ; MELENNEC Olivier

21/12/2017

TRANSPORT
Au Havre, le port modernises ses outils

Le grand port maritime du Havre (GPMH) a investi 2 M d'euros dans l'achat d'un bateau-porte ballasté mis en flottaison et déplacé au moyen de cabestans et de haussières, sur la forme de radoub 5. Début 2017, le port a acquis une grue portuaire sur pneus d'une capacité de levage jusqu'à 35 mètres, d'un montant de plus d'1 M d'euros. Un appel d'offre a été lancé et les résultats seront analysés courant 2018. Ces investissements complètent la refonte des terre-pleins et du réseau d'assainissement pour un montant d'1,1 M d'euros. Franck Bruger reconnaît qu'il manque un interlocuteur unique pour coordonner les différents corps de métier "nous essayons de fédérer les entreprises spécialisées autour de la filière, avec l CCI Seine Estuaire et l'agence de développement économique Le Havre développement".

Le Marin - p.16 - CASTETZ Natalie

21/12/2017

PECHE
Les cirées de Seine-Maritime voudraient moins de ventes directes

Le Syndicat mixte du port de Dieppe (SMPD) a dirigé une étude portant sur les conditions de débarque et de première mise en marché de Seine-Maritime, qui vient d'être publiée. L'étude révèle que 98% de la production seinomarine est mise à terre dans les ports du Havre, de Fécamp, de Dieppe et du Tréport, il y a 11 points de débarque répertoriés et 37% des volumes passent sous les criées. Yvon Neveu, président de la criée privée fécampoise et Marie-Dominique Fouchaut, directrice du SMPD, estiment que des complémentarités sont possibles : service de ramassage pour éviter la déperdition de produits normands et la création d'une mention "Port de débarque Normandie".

Le Marin - p.31 - GOASGUEN Richard

07/12/2017

ENTREPRISE
Lisieux. BTP : l'entreprise Seel retrouve des couleurs

Seel, entreprise de Lisieux spécialisée dans la construction et la menuiserie, a connu une bonne année 2017 avec des travaux de la Presqu'île de Deauville, le Village des marques, la rénovation de 3 collèges et le chantier de la médiathèque de Lisieux. Pour 2018, le carnet de commandes prévoit déjà la rénovation de l'IME, l'extension de l'usine de Knorr Bremse et la gare de Pont-Audemer. L'entreprise emploie actuellement 100 salariés.

Ouest-France - np

22/12/2017

TRANSPORT
Normandie. Portuaire

Les ports d'Haropa dévoileront leurs résultats 2017 le 8 janvier 2018. En 2016, les ports du Havre, de Rouen et de Paris avaient traité 115 M de tonnes de fret, dont 87 M de tonnes en trafic maritime et 28 M de tonnes en trafic fluvial. Ce sont 2,6 M de conteneurs EVP qui ont principalement transité par les quais du Havre, puis par ceux de Rouen et de Paris.

Paris-Normandie - p.22

22/12/2017

LOISIRS
Trouville-sur-Mer. Les casinos font leur mue et ça marche !

Les casinos de Trouville-sur-Mer et de Deauville ont réalisés une refonte de leur offre. Celui de Trouville a développé son espace de restauration sans contrainte de contrôle d'identité à l'entrée, et des animations "live" proposées chaque samedi. La fréquentation du casino a progressé de 18 % en semaine et de 40% le samedi. Le casino Barrière de Deauville a également développé son Bar O2 avec une terrasse aménagée face à la mer, un DJ le week-end et de petites restaurations. Il offre également une nouvelle génération de jeux pour séduire une clientèle plus jeune. Les deux casinos proposent également du spectacle vivant grand public et dans l'esprit cabaret.

Ouest-France - np - PRINTEMPS Corinne

22/12/2017

ENTREPRISE
Honfleur. Buronomic mise sur le "zéro stock"

Buronomic, entreprise honfleuraise spécialisée dans la conception, la fabrication et la vente de mobilier de bureau, est dans une phase de développement avec l'acquisition d'une nouvelle ligne automatisée de perçage du bois (450 000 euros) et en lançant une campagne de recrutement de 10 personnes en CDI, afin de rapatrier une partie de la production métallique à Honfleur. L'entreprise a investi 3 M d'euros depuis 2012 (500 000 euros par an) : création d'un nouveau service de leasing ; nouveau site Internet ; réduction des stocks de l'entreprise (de 6 M à 3 M d'euros depuis 2016) ; ouverture d'un showroom à Londres et bientôt un nouveau système informatique. Buronomic réalise 20 M d'euros de CA par an et emploie 108 personnes. Elle possède 42 000 m² de surface d'usine, dont 17 000 m² pour le stockage.

Paris-Normandie - p.22 - URSET Marie-Christine

22/12/2017

DISTRIBUTION
Beaumont-en-Auge. Avec l'Atelier SD, Stéphanie réalise son rêve

Stéphanie Do Marco vient d'ouvrir L'Atelier SD, boutique de fleurs, rue du Paradis à Beaumont-en-Auge. Elle propose des compositions florales classiques ou modernes ainsi que de la décoration de salles de fêtes et d'églises.

Ouest-France - np

22/12/2017

ENTREPRISE
Deauville. Enchères

Arqana termine l'année 2017 avec une progression du volume d'enchères de 5% avec 135 933 000 euros et un Top price à 1 550 000 euros.

Paris-Normandie - p.22

22/12/2017

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Lillebonne. Six engagements pour l'emploi

L'agglomération Caux Seine et Pôle Emploi ont renouvelé leur partenariat avec l'objectif de développer une offre de service de proximité au profit des demandeurs d'emploi rencontrant des difficultés professionnelle et des entreprises recherchant des compétences. Le partenariat se traduit par 6 axes de coopération : information sur le marché de l'emploi ; accompagnement des publics ; organisation d'évènements ; le numérique ; la clause d'insertion et l'offre de service aux entreprises. La situation de l'emploi local est dégradée en Caux vallée de Seine avec une augmentation de 44,9% des demandeurs d'emploi des catégories A, B et C (+36,1% en Normandie). Le chômage diminue depuis septembre 2016 (-3,5%) et l'emploi dans le secteur privé connaît un rebond avec 161 emplois supplémentaires.

Le Courrier Cauchois - p.20

22/12/2017

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Bolbec. Redynamisation du commerce : des mesures qui font débat

La municipalité de Bolbec a proposé des solutions pour redynamiser le centre-ville de la commune : réorganisation du marché hebdomadaire, recrutement d'un nouveau placier, élaboration d'un nouveau règlement pour accueillir et attirer de nouveaux camelots et la création d'une boutique test. Le conseil municipal a voté un avenant à la convention FISAC pour la prolonger d'un an, ce qui signifie un engagement de financement de 40 000 euros pour la Ville. La création d'un poste de manager commerce a également été votée pour dynamiser le commerce du centre-ville et trouver de nouveaux commerçants. D'autres pistes de réflexion sont en cours, comme l'e-commerce et l'évolution de la convention actuelle avec la CCI Seine Estuaire.

Le Courrier Cauchois - p.45

22/12/2017

TRANSPORT
Gare SNCF de Bréauté-Beuzeville : le parking sature déjà

Les 600 places des parcs de stationnement gratuits de la gare de Bréauté arrivent à saturation depuis la réouverture de la liaison vers Fécamp. La gare a été inaugurée il y a un an après les 8 M d'euros de travaux effectués : nouvelle desserte, nouveau carrefour giratoire, 7 parkings (de 400 à 600 places) et un espace dédié aux man�uvres des cars. La gare de Bréauté est passée de 460 000 à 480 000 voire 500 000 voyageurs à l'année et est devenue la 2ème gare du Havre. Le président de la communauté de communes souhaite que le site de la gare ne se borne pas à un flux de voyageurs avec l'ouverture d'une crèche intercommunale, l'implantation de la mission locale, des cases pour des activités privés... "(...) A nous de définir comment nous allons évoluer. L'établissement public foncier peut nous aider pour une étude sur le développement de ce pôle multimodal", précise Franck Rémond, représentant de la communauté de communes Campagne de Caux.

Le Courrier Cauchois - p.9 - NANCEL Marylise

22/12/2017

TRANSPORT
Normandie. La Seine peine à unir ses ports

Le gouvernement souhaite une gouvernance plus intégrée du GIE d'Haropa pour les ports du Havre, de Rouen et de Paris. Haropa a été créé en 2012 afin de réunir ses trois ports, mais en 5 ans, Le Havre et Rouen n'ont pas connu de hausse de part de marché, avec seulement 2,6 M de tonnes de conteneurs traités au Havre (12 M à Rotterdam et 10 M à Anvers). L'objectif d'Haropa était également de rééquilibrer les parts modales route-fer-fleuve avec seulement 15% de modes non-routiers au Havre (contre 30 à 40% pour Rotterdam, Anvers et Hambourg), dont 5% en rail et 10% en fluvial, causé par l'absence d'accès fluvial direct (chatière) à Port 2000. Haropa n'a aucun pouvoir de décision sur la stratégie de chacun de ses trois ports, une gouvernance intégrée est en cours de réflexion. "La gouvernance a atteint ses limites, il faut plus d'intégration. Il faut un pilotage plus unifié entre les trois ports", explique Edouard Philippe.

L'Usine Nouvelle - p.48

21/12/2017

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Normandie. "Le projet de liaison A28-A13 décline toutes les tares du tout-routier"

Hubert Wulfranc, député PCF de la 3ème circonscription de la Seine-Maritime, s'exprime à propos du projet de loi d'orientation sur les mobilités. Elle "doit être une loi fondatrice pour sortir des énergies carbonées, lutter contre la précarité, renouveler notre industrie et éviter des dizaines de milliers de morts chaque année, victimes de la pollution de l'air et des accidents de la route. Elle doit être une grande loi d'aménagement du territoire (...)". Le député propose la renationalisation des autoroutes, afin que l'Etat puisse investir dans des pôles publics industriels et d'abonder le budget de l'Agence de financement des infrastructures de transports en France. Concernant la ligne nouvelle Paris Normandie, sa réalisation est repoussée à 2045 et le port à conteneur du Havre reste privé des investissements nécessaires pour un raccordement efficace au réseau ferré. Le comité d'orientation sur les infrastructures, présidé par Philippe Duron, présentera les priorités d'investissement des prochaines années : 10 Md d'euros manquent pour financer le rail, les routes et le fluvial.

Le Progrès de Fécamp - p.30

21/12/2017

ENTREPRISE
Lisieux. Coup de pouce pour des entrepreneurs locaux

Le réseau Initiative Calvados a accordé 6 prêts sans intérêts à des entreprises locales, les lauréats ont reçu un chèque allant de 7 000 à 12 000 euros remboursable en 5 ans. Les 6 entreprises locales sont : Les vigneronnes à Lisieux, le complexe sportif Stadium à Saint-Martin-de-la-Lieue, pâtisserie Yvanoff à Lisieux, le bar du Centre à Beuvillers, Franck Fauvel vente et réparation de cycle Giant à Lisieux et O Chapito des Saveurs à Lisieux. En 2017, 36 dossiers ont été présentés en comité d'agrément, 32 ont été agréés, 263 000 euros de prêts d'honneur ont été accordés et 69 créations d'emplois ont été soutenues par Initiative Calvados.

L'éveil de Lisieux - p.8

20/12/2017

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Orbec. Comment circulera-t-on ?

Suite au conseil municipal de la ville d'Orbec le 13 décembre dernier, la rue Augustine deviendra une rue à sens unique montant vers la rue Grande et un sens unique descendant vers Livarot. La rue Croix-aux-Lyonnais est désormais ouverte à la circulation.

L'éveil de Lisieux - p.16

20/12/2017

INFORMATION
Le Ceser à Caen lundi

Le CESER (conseil économique, social et environnemental régional) de Normandie se réunira en séance plénière lundi à Caen. Il sera notamment question de Brexit et ses inconnues pour la Normandie. Autres sujets à l'ordre du jour : le Mont Saint-Michel, le budget régional 2018.

Paris-Normandie - p.22

08/12/2017

NON RENSEIGNE
Ports de plaisance : des tendances contrastées selon les façades littorales

La filière nautique connaît une reprise du marché avec la réalisation d�extensions d�infrastructures et l�augmentation des capacités d�accueil dans de nombreux ports de plaisance. Cependant, le Brexit a eu des conséquences sur l�activité des ports de la Manche, « Nous avons connu une baisse de fréquentation liée à la clientèle anglaise. Même à Granville on a vu passer moins d�Anglo-Normands », explique André Widehem, président de l�Union des ports du nord-ouest.

Le Marin - p.8 - LE PROVOST Jean-Marie

30/11/2017

TRANSPORT
Le Havre. Brexit : faut-il en avoir peur ?

Hier dans le cadre des Assises de la Mer, le Brexit et ses conséquences ont été évoqués. Les spécialistes de la question s'accordent à dire que le Brexit devrait avoir un impact économique et social négatif sur des régions comme la Normandie, la Bretagne ou les Hauts de France. Pour Jean-Marc Roué, le président de Brittany Ferries, « (...) Le problème c'est qu'aujourd'hui nous sommes dans l'incertitude de ce qui va se passer. Nous ne savons pas, par exemple, quelles seront les conditions du passage du fret aux frontières. C'est quelque chose qui pourrait se révéler extrêmement problématique vu l'importance des flux de camions qui transite par le transmanche.(...) ». Selon Alexandre Lavissière, professeur à l'EM Normandie, la Grande-Bretagne souhaite développer des grandes zones franches portuaires pour attirer les investisseurs. Leur impact sur les ports et les zones logistiques de l'axe Seine pourrait être néfaste d'autant que le Royaume Uni souhaite également développer le trafic conteneurisé.

Paris-Normandie - p.4

23/11/2017

RELATIONS ECONOMIQUES INTERNATIONALES
La Normandie, solution anti-Brexit ?

Les îles anglo-normandes redoutent les conséquences du Brexit. La Région Normandie et le département de la Manche souhaitent préserver les liens existants, un accord de coopération a été signé entre les parties en 2015 et renouvelé en 2016. Les échanges entre entreprises ont notamment été encouragés. Les présidents de la Région et du conseil départemental de la Manche annoncent un prochain courrier au commissaire européen en charge de la négociation du Brexit.

Paris-Normandie - p.19 - LEGUELTEL Philippe

12/10/2017

INFORMATION
Normandie. Brexit : Hervé Morin passe à l'offensive. Il n'est pas le seul

La Région et l'ADN lanceront d'ici la fin de l'année outre Manche une campagne de promotion visant à vanter les mérites de la Normandie. Objectif : attirer les brefugees ou réfugiés du Brexit. L'Ile de France, les Hauts de France cherchent également à attirer les ressortissants ou résidents britanniques.

La Lettre d'écoNormandie - p.3

06/10/2017

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
Vallée de Seine. Le Brexit and so what ?

L'agence d'urbanisme de Caen a invité une quinzaine de personnes, dont des Britanniques, à réfléchir sur le thème du Brexit et des risques et opportunités pour la vallée de la Seine. Les premiers résultats de l'étude seront dévoilés le 28 novembre au Havre, lors de la rencontre des agences d'urbanisme de la vallée de la Seine.

La Lettre d'écoNormandie - p.3

22/09/2017

NON RENSEIGNE
Pêche, tourisme : la hantise du Brexit

Les pêcheurs normands redoutent les effets du Brexit qui pourraient avoir pour conséquence l'interdiction d'accès aux eaux anglaises. Un poisson sur trois provient des eaux anglaises. D Rogoff président du Comité régional des pêches de Normandie redoute les effets d'un Brexit dur "on va tout faire pour conserver les règles actuelles.''. Du côté du tourisme, les conséquences du Brexit ne sont pas encore visibles. MA poussier Winsback vice-présidente de la Région Normandie chargée du tourisme "Ce que l'on espère, c'est que les négociations sur le Brexit ne débouchent pas en Grande-Bretagne sur une campagne d'opinion négative envers la France". Elle explique que les actions de promotion de la destination Normandie en Grande-Bretagne se poursuivent.

Normandie Magazine - pp.28-29 - BOULAIS Jean-Pierre

01/06/2017

TRANSPORT
Deauville. L'aéroport pourrait profiter du Brexit

L'aéroport de Deauville-Saint-Gatien possède des infrastructures pour accueillir des chevaux par voie aérienne. Il espère pouvoir profiter du Brexit pour augmenter le fret de chevaux. L'aéroport reçoit près d'une centaine de chevaux par an, qui viennent d'Angleterre et d'Irlande pour les courses de Deauville. Le Brexit pourra redynamiser le voyage aérien en profitant des nouvelles taxes et des nouveaux protocoles que le Royaume-Uni va mettre en place. "Les irlandais, par exemple, ne voudront plus passer en transit par l'Angleterre. Ca reviendra moins cher de passer par les airs, en trajet direct.", affirme Des Leadon, professeur-vétérinaire, venu inspecter les équipements de l'aéroport.

Paris-Normandie ; Ouest-France - p.14;p.6 - CAGNARD Daphné

15/05/2017

TRANSPORT
Deauville : l'aéroport veut booster le fret de chevaux

L'aéroport de Deauville-Normandie, espère augmenter le nombre de frets de chevaux avec le Brexit. L'aéroport possède les équipements nécessaires au transport de chevaux par voie aérienne et en reçoit près d'une centaine par an. Le Brexit pourrait être la solution pour faire connaître ce moyen de transport et de redynamiser l'offre de l'aéroport.

Ouest-France - p.6 - CAGNARD Daphné

15/05/2017

TOURISME, HOTELLERIE
Normandie. Le Brexit : so what ?

Le Brexit aura sans nul doute des conséquences en Normandie. Un récent rapport publié par le Ceser de Bretagne éclaire sur les conséquences attendues dans cette région, qui seront les mêmes en Normandie. Les risques pèsent principalement sur la pêche, les exportations et le tourisme. Pour éviter un "touristexit", le rapport recommande de multiplier et d'amplifier les opérations de promotion sur le marché anglais. De nombreuses coopérations menées dans le cadre la recherche et de l'enseignement supérieur sont également menacées.

La Lettre d'ecoNormandie - p.2

05/05/2017

http://www.bretagne.bzh/jcms/prod_379516/fr/et-apres-les-enjeux-du-brexit-pour-la-bretagne